Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

 
  DSCF0387
Il y a des endroits de pêche qui sont parfois indécelable à l'œil nu, perdu au fin fond de la végétation et c'est qu'une fois arrivé au bord de l'eau que l'on s’aperçoit que l'endroit est merveilleusement beau, waouh !!!!!! S’exclamons-nous alors. C'est un peu ce phénomène que j'ai découvert samedi matin grâce aux conseilles de mon" Huggi les bons tuyaux "mon ami pêcheur de ruisseau drômois : gilles. Donc arrivé sur les lieux je me gare au bord d'un ruisseau bien maigre et d'aspect lunaire, pas un arbre et des cailloux encore et encore celui -ci doit sécher l'été j'en suis sur, je sais que pas loin un affluent prend son lit c'est celui-là que je veux pêcher. Je m'équipe traverse le petit ru et marche en direction de ma découverte, j'attends un autre chant un grondement plutôt qu'un murmure je ne le voie pas encore, mais je le devine merveilleux et bien en eau. J'emprunte un petit chemin longeant un champ de noyers et après mettre faufilé entre deux branches de buis, je découvre un endroit idyllique.DSCF0362 Large d'un à deux mètres il coule des eaux cristallines et fraiches, je ne sais pas encore s'il y a de belles dames, mais je vais vite le savoir et je ne suis pas au bout de mes surprises. Sur mes quatre heures de pêche je ne vais faire que cinq truites qui regagneront toutes leur domicile et j'en louperais autant tant pis pour moi, par contre je verrais quelques belles dans les parties sans courant, tournant le dos à leur terrain de chasse ce qui n'est généralement pas bon signe .Alors je ne sais pas si ce cours d'eau contient beaucoup de truites ou alors si c'elles -ci n'étaient pas place sous le signe de la frénésie alimentaire. Ci c'est la première solution qui l'emporte il faudra vraiment protéger ces habitantes pour qu'elles pérennisent et repeuple cette petite rivière, car je ne vais pas être au bout de mes surprises plus je montais et plus j'allais découvrir des décors à coupé le souffle. Les secteurs plats du début vont petit à petit être remplacés par des belles cascades. Je n'ais pas pêcher ce ruisseau en entier je pense que je me suis arrêté à mis parcours, mais mon dieu que les décors et somptueux j'en ai pris plein les yeux et peut être qu'un jour j'y retournerais. DSCF0412Il me reste encore pas mal à découvrir je pense, c'est plus que sympa à pêcher assez propre pour un ruisseau Drômois et cerise sur le gâteau il y a un chemin qui suit son cours tout le long c'est plus sympa pour redescendre .Une fois redescendu à mon véhicule il me restait encore une bonne heure de pêche, je suis allé à la découverte d'un autre ruisseau, mais celui-ci était très très petit, je me suis alors retranché sur un secteur que je connaissais déjà. Je vais pêchais une heure cette petite rivière au niveau digne d'un avril pluvieux, je louperais encore quelques diablesses et je finirais sous la pluie en regagnant ma voiture. Le vers de terre est encore de rigueur en ce mois de juin, j'ai essayé la teigne sans succès peut être que je vais faire toute la saison  aux vers ce qui serraient bien la première fois en vingt années de pêche. Je ne peux finir ce post sans vous faire partager ce grand moment de bonheur, tous ces secteurs plus beaux les uns que les autres je l'ai est immortalisé en photo, voici le montage que j'en ai fait. A très vite pour de nouvelles aventures halieutiques !!!!!!!
 
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article