Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouverture

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

Suite de cette balade au bord des rivières de l'Ardèche, aujourd'hui je vous emnene dans les montagnes du Haut Vivarais au coeur de l' Ardèche (au pays des boutières) au bord de cette rivière baptisée, l'Eyrieux et surtout de ces nombreux affluents peut être encore plus connue que cette belle . Pour être des plus complet cette cinquième partie ainsi que la sixième seront consacrés à l'Eyrieux et ses affluents au célèbre nom de "Gluyère, Auzene, Eysse etc... Mais revenant sur L'Eyrieux qui par le passé fut appelé Héronis par les Carolingiens puis Heyrieux au 18 eme siècle, cette rivière prend sa source au Lac de Devesset (51 hectares de superficie classé en 1er catégories) à 1100 m d'altitude pour finir dans le Rhône à Beauchastel après un voyage de 81 km.
rivieres eyrieux et ses affluants Mais remontont le cour de l'Eyrieux est occupons-nous de ce 30 premier km là où elle coule des eaux classées en 1er catégorie sortie du lac de Devesset elle se prénome "ruisseau" et coule des eaux tranquilles dans un decor sauvage loin de toutes traces de civilisation, cette civilisation elle va là rencontrer en traversant la D 15 non loin du village de St Agreve, puis replonge loin de tout et de tous pour quelques kilomètres sauvages où vous allez découvrir le chant des cascatelles, le Pays de la belle moucheté un enchantement !!!!!! Nous voici arrivé à Intres premier village que traverse l'Eyrieux, là elle y prend les eaux de son premier affluant l'Aygueneyre, elle devient un peu plus grosse et saute de plat en gourd longé par la D120, elle est facile d'accés, si le haut de sa cour est à réservé à la pêche au toc ou au lancer léger voir ultra léger, ici son lit devient" multi pêche". Après quelques kms elle traverse le village de St Julien Boutière, elle reçoie alors les eaux de son deuxième affluent : la Rimande, la belle Eyrieux s'assagit au fur et à mesure de la rencontre de ces affluents que sont la Saliouse et l'Eysse, nous sommes là sous le village de St Martin de Valamas. carte-coiron-gdEncore quelques kms en 1er catégories et l'on arrive au Cheylard où elle reçoit la Dorne avant de transformé ces eaux en retenue de barrage (retenues des Collanges, limite 1er et seconde catégorie). Après le barrage des collanges, elle plonge dans des gorges tumultueuses et profondes longées de tout son long par la D 120 elle reçoit alors les eaux de rivières classées en 1er catégorie que sont le ruisseau du Ranc Courbier, le ruisseau l'Aurance et le Talaron. Puis arriver au village de St Sauveur de Montagut, elle reçoit les eaux de la Gluyère et de l'Auzene ici prend fin la liste de ces affluents comportant un intérêt halieutique concernant la truite Fario, il ne faudrat pas oublier de St Sauveur à Beauchastel la Dunière où l'on pourra rencontrer du côté de Vernoux quelques Farios.  L'Eyrieux comporte un peuplement de truites Fario remarquable, vous découvrirez de redoutables combattantes à la robe magnifique si de la sortie du Cheylard jusqu'au-dessus de St Martin de Valamas, elle coule dans des gorges profondes est difficile d'accés et a un profile large est assez plate idéale pour les pêcheurs à la mouche.  Vers St julien Boutières la route est plus proche ainsi il devient plus facile d'y pêcher, serpentant dans les prés, elle est moins large et le pêcheur pourra la pratiquer dans toutes les techniques. L'Eyrieux et ses affluents sont des cours d'eau à caractère Cévénol qui connaissent de fortes variations de débits avec des étiages parfois sévères en été et en hiver et des montées d'eau plus ou moins significatives au printemps et à l'automne.DSCF7509 Comme je vous l'ai dit plus haut les affluents de l'Eyrieux sont nombreux et d'un intérêt halieutique certain, il était normal que je vous en fasse le descriptif, je vais commencer par vous parler de son premier affluent :

-L'Aygueneyre à ne pas confondre avec un ruisseau du même nom mais affluent du Doux est d'une longueur de 15 km est prend sa source non loin du hameau de Beauvert et rejoint l'Eyrieux au niveau de Intres, ce ruisseau est à découvrir au toc ou de belles petites Fario vous feront j'en suis sur passé un bon moment.

Le second affluant de l'Eyrieux n'est autre que :

La Rimande : cette petite rivière prend sa source sur la commune des Vastres (haute Loire) elle fait sur une bonne partie de son parcour la frontière entre le département de l'Ardèche et celui de la Haute-Loire . Elle est longée sur la fin de sa cour (confluance avec l'Eyrieux) par la D 101 jusqu'au hameau de Rimand puis c'est toute une partie sauvage qui s'offre à vous. De nombreux ruisseaux vient grossir son lit tout au long de son périple et il n'est pas rare d'y trouver de belles farios de souche locale. Sur les 14 kms de son chemin à travers prés et bois le pêcheur de truites trouvera de quoi satisfaire sa passion mais attention la Rimande est parfois capricieuse et ceux qui pourront découvrir son secret trouveront ces truites noires aux points rouges que ça soit au TOC, au Lancer ou aux Vairons Manier.26032011013

Amis pêcheurs vous trouverez que ce soit sur l'Eyrieux ou sur ces deux premiers affluents et même les autres de quoi assouvir votre passion pour la TRUITE, j'ai souvent pêché ces endroits magiques du Pays des Boutières et j'aime ces destinations qui sont pour moi, peut etre les plus belles rivières de l'Ardèche allez-y canne à la main et vous y reviendrais j'en suis sur car comme moi vous en tomberez amoureux. Dans mon prochain article, je vous ferais le déscriptif des autres affluents de l'Eyrieux mais en attendant je vous mets plusieurs liens utiles :
St Agrève : http://www.pays-saintagreve.fr/?-Saint-Agreve-
Intres : http://www.intres.fr/
St Julien Boutières : http://www.saint-julien-boutieres.fr/

Fédération de pêche de l'Ardèche : http://www.peche-ardeche.com/

IMGP0898Photo 1 : l'Eyrieux entre St Sauveur de Montagut et le Cheylard ( seconde catègorie)
Photo 2 : Le Talaron

Photo 3 : L'Eysse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article