Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

 

J'ai profité de ce week-end en plein milieu de semaine pour aller rendre visite à quelques ruisseaux que je voulais essayer histoire d'étayer mes connaissances sur les destinations halieutiques de la Drôme. Donc en ce jour commémoratif d'événement du passé et jour de naissance de mon fils (8 mai) j'étais à l'aube fin prêt pour aller en découdre avec les truites de ce premier ruisseau à l’allure de torrent.IMGP0044 Au bout d'une heure de pêche à mon grand désespoir je ne pu que constater que même si l'endroit était idyllique il n’y avait pas de poissons, retour à mon véhicule ou j'ai pu admirer un superbe levé de soleil sur les montagnes drômoises mélangées au chant du Capreolus capreolus. Changement de lieu mais pas de rivière, le petit ruisseau est devenu une petite rivière au profil assez plat serpentant entre les près je ne pêcherais que les quelques gours artificiels créés par l'homme afin de donner un habitat à notre belle dame, ce n'est que dans le dernier de ces gours que je louperais une belle et deux petites se décrocheront à mes pieds.IMGP0046 Fini de pêcher sur cette petite rivière je vais me rendre ensuite sur un autre secteur , une autre rivière ou je pêcherais trois secteurs , le haut du parcours ou je trouverais un petit ru très sale , le milieu du parcours un peu plus large avec un bon niveau d'eau puis pour finir je ferais le seul gros gour de cette petite rivière et aussi la seule truite pas très grosse elle repartira dans son élément. Environ quatre heures de pêche et un poisson je frôle la perfection !!!!!! Il ne me reste plus qu'une carte dans mon jeu, un joker en quelque sorte pour les dernières heures de pêche de la matinée. Un quart d'heure de route et je suis devant ce ruisseau que je vais découvrir, un bon niveau d'eau s'offre à moi, espérons qu'il y est du poisson. Du poisson il n’y en aura point je vais faire deux bons secteurs de cette petite rivière, rien pas vu la moindre truite, pas une petite qui part en fuyant mon ombre. C'est désespérant de pêcher toute une matinée et de ne prendre qu'une truite , certes je ne suis pas bredouille et encore une fois je pense cette année pêcher  des secteurs de rivière Drômoise bien vide .IMGP0047Ces trois rivières vont rejoindre la liste "noire" des secteurs à ne plus pêcher , c'est toujours très triste de voir des rivières sans poissons , sans vie on ne sait nous pêcheurs ce qu'il a pu arrivé en ces endroits de nature peut être que ces secteurs s'assèchent ou bien que les eaux ne soient pas assez oxygénées en saison estivale afin que notre belle puisse y vivre et perduré. Parfois la nature fait mal les choses ainsi va la vie, les joies et les désespoirs d'un pêcheur amoureux des torrents et des truites.  Nous aimerions tous trouvez des rivières à l'eau pure et au reflet d’argent, des rivières qui chantent ce chant si mélodieux et des truites à ne plus finir, belle à la robe et au gène ancestral comme la souche méditerranéenne qui perdure encore sur certain ruisseau drômois J'ai profité de ce week-end en plein milieu de semaine pour aller rendre visite à quelques ruisseaux que je voulais essayer histoire d'étayer mes connaissances sur les destinations halieutiques de la Drôme. Donc en ce jour commémoratif d'événement du passé et jour de naissance de mon fils (8 mai) j'étais à l'aube fin prêt pour aller en découdre avec les truites de ce premier ruisseau à l’allure de torrent.IMGP0051 Au bout d'une heure de pêche à mon grand désespoir je ne pu que constater que même si l'endroit était idyllique il n’y avait pas de poissons, retour à mon véhicule ou j'ai pu admirer un superbe levé de soleil sur les montagnes drômoises mélangées au chant du Capreolus capreolus. Changement de lieu mais pas de rivière, le petit ruisseau est devenu une petite rivière au profil assez plat serpentant entre les près je ne pêcherais que les quelques gours artificiels créés par l'homme afin de donner un habitat à notre belle dame, ce n'est que dans le dernier de ces gours que je louperais une belle et deux petites se décrocheront à mes pieds.IMGP0052 Fini de pêcher sur cette petite rivière je vais me rendre ensuite sur un autre secteur , une autre rivière ou je pêcherais trois secteurs , le haut du parcours ou je trouverais un petit ru très sale , le milieu du parcours un peu plus large avec un bon niveau d'eau puis pour finir je ferais le seul gros gour de cette petite rivière et aussi la seule truite pas très grosse elle repartira dans son élément. Environ quatre heures de pêche et un poisson je frôle la perfection !!!!!! Il ne me reste plus qu'une carte dans mon jeu, un joker en quelque sorte pour les dernières heures de pêche de la matinée. Un quart d'heure de route et je suis devant ce ruisseau que je vais découvrir, un bon niveau d'eau s'offre à moi, espérons qu'il y est du poisson. Du poisson il n’y en aura point je vais faire deux bons secteurs de cette petite rivière, rien pas vu la moindre truite, pas une petite qui part en fuyant mon ombre. C'est désespérant de pêcher toute une matinée et de ne prendre qu'une truite , certes je ne suis pas bredouille et encore une fois je pense cette année pêcher  des secteurs de rivière Drômoise bien vide .IMGP0055Ces trois rivières vont rejoindre la liste "noire" des secteurs à ne plus pêcher , c'est toujours très triste de voir des rivières sans poissons , sans vie on ne sait nous pêcheurs ce qu'il a pu arrivé en ces endroits de nature peut être que ces secteurs s'assèchent ou bien que les eaux ne soient pas assez oxygénées en saison estivale afin que notre belle puisse y vivre et perduré. Parfois la nature fait mal les choses ainsi va la vie, les joies et les désespoirs d'un pêcheur amoureux des torrents et des truites.  Nous aimerions tous trouvez des rivières à l'eau pure et au reflet d’argent, des rivières qui chantent ce chant si mélodieux et des truites à ne plus finir, belle à la robe et au gène ancestral comme la souche méditerranéenne qui perdure encore sur certain ruisseau drômois

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article