Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture

Pages

Publié par truitepassion.fr

Pour cette interview numéro 38, on file dans le Tarn et Garonne pour découvrir un pêcheur qui a débuté par la pêche au coup grâce à un cousin qui faisait de la compétition et qui finalement aujourd'hui, ne jure que par la truite, les grandes rivières et les longues dérives, avec au bout de sa ligne non pas un appât frétillant, mais un hameçon composé d'une petite bille et de quelques plumes.

Mais Franck n'oublie pas de temps en temps d'aller rendre visite à un torrent des Pyrénées et considère à juste titre que toutes les sorties sont des souvenirs, des moments magiques au contact de la nature, qui enrichissent la vie d'un homme c'est pour vous dire.

Si vous voulez découvrir la vie de ce passionné et la grandeur de l'homme, je vous laisse lire les réponses qu'il a données dans son interview du pêcheur.

L'interview du pêcheur (N38).

 1 Nom & prénom ?

     BRUGIDOU Franck

2 Age ?

  48 ans.

3 Profession ?

    Agent de Maîtrise Froid et Climatisation.

4 Quel est le département où tu résides ?

    Tarn et Garonne 82

5 Depuis combien de temps pratiques-tu la pêche?

   38 ans

6 D’où te vient cette passion?

    Mon cousin, Raymond Brugidou malheureusement disparu, un grand  champion en compétition au coup, il m’a transmis le virus, il m’a permis d’être également champion du sud-ouest au coup à l’époque. Puis un ami, Jean Marc Calvel,  un Ariégeois d’Ax les thermes, qui m’a beaucoup appris sur la pêche de la truite en ruisseau sur l’Oriège, la Lauze et l’Ariège. Et surtout, un immense merci à mon père Armand pour sa patience lors de mes sorties pêches. Depuis je ne quitte plus Dame Fario des grandes rivières.

7 A quel âge as-tu pêché pour la première fois? 

  10 ans

8 Quelle est ta pêche de prédilection?

   La pêche en dérive naturelle en grande rivière.

9 Quelle est ta technique de prédilection?

    Aux appâts naturels et en nymphe.

10 Quel est ton appât ou leurre favori ?

       Les nymphes

11 Lors de tes parties de pêches, pour le transport de tes appâts, qu’utilises-tu ? (sac à appât, boite plastique, boite en bois ou autre)

     Sac a appâts pour assurer la fraîcheur des appâts.

12 Pratiques-tu une autre technique de pêche?

     Pêche à la barre en ruisseau et torrent.

13 Si oui quels poissons recherches-tu?

    Toujours la truite.

14 Lors de tes sorties préfères tu pêcher seul ou à plusieurs ?

      Seul

15 Quel est ta vision du pêcheur de truite?

     Le contact entre la rivière, la truite et moi.

16 Nous sommes à l’heure de la pêche en  nymphe au TOC, pratiques-tu cette technique dérivée de la pêche au TOC?

      Oui

17 Montes-tu tes nymphes ou préfères tu les acheter?

      Je n’ai pas le temps de les fabriquer, je préfère les acheter auprès d’un duo spécialisé.

18 Quel type de cours d’eau à ta préférence?

      Grande rivière

19 Pourquoi cette préférence?

      L’envergure, l’espace, la distance, les dérives.

20 S'il y avait une rivière, la rivière de ton cœur laquelle serait-elle? (un nom et un profil)

      L’Ariège

21 Le ou les départements ou tu pêches?

      09/12/15/19/31/46/64/65

22 Pêches-tu plus en semaines où plus le  week-end?

     Quand je suis en  déplacement, les fins d’âpres midi, me permettent de souffler un peu. Sinon l’essentiel de mes sorties se passent les week-ends.

23 Ta préférence va plus à une pêche matinale, où une pêche d’après-midi?

      Peut importe

24 Durant la saison de pêche, quel mois à ta préférence et pourquoi?

    Je pratique la pêche toute l’année, en respectant la règlementation bien sûr, sinon le mois d’avril/mai pour les beaux jours.

25 Tant que le plaisir de prendre du poisson est là tout va, ou recherches-tu en priorité la prise des gros poissons?

     Avant tout on va à la pêche pour le plaisir, se détendre, soufflé, se ressourcer. Et quand ton esprit est libre et vidé alors tu commences à pêcher, c’est à ce moment là que commence la pêche. La prise de poisson viendra si tu es correct dans ta technique.

26 Quel matériel utilises-tu pour la technique que tu pratiques?

      Les merveilleuses cannes NATIVE Origine et NII en 3.80 m.

27 Fil & bas de ligne quel marque utilises-Tu?

         Corps de ligne : auparavant du Sempe puis du Pezon .

L’année dernière : le bi color de yuki max trout, pour l’instant il ne m’a pas lâché, merci Denis Oustry! En bout de ligne, je mets selon la luminosité, un jmc nymphil.

 Cette année, une petite nouveauté, merci Matthieu, Lenka et Pierre.

Bas de ligne : Native NX 

28 Pour ton bas de ligne quel type de fil utilise-tu (nylon classique, fluoro) et pourquoi?

      Nylon Native NX

29 Peux-tu décrire aux lecteurs la composition de ta ligne de basse suivant les saisons (fil, plombs, hameçons etc..)?

Pour la plombée, ne pas se prendre la tête, on doit porter sa ligne, trop lourd, elle revient vers toi, elle accroche le fond et trop légère, elle surfe lors de ton passage, il n’y a pas de plombée type, je laisse nos lecteurs voir les  articles et ouvrages qui traitent le sujet.

Pour les plombs, sensas compétition, colmic ou ignestic selon votre détaillant.

Hameçons pour le ver vmc 9408, pour une esche de type asticot, sensas 3411

Emerillons : vmc 34

30 Epuisette ou non lors de tes parties de pêche?

     Epuisette

 31 Pratiques-tu la pêche avec hameçons sans ardillons?

       Sans ardillon, il suffit de le l’aplatir de cas échéant.

32 Ton regard sur le sujet?

     Se retirer un hameçon sans ardillon d’un doigt, ça fait moins mal qu’avec un ardillon, je pense que pour la truite s’est pareil.

33 Cuissardes ou waders?

     Waders

34 Quel budget par saison consacres-tu à la pêche?

      Peu importe, il faut profiter.

35 Es-tu de ceux qui pensent, qu’il faut mettre beaucoup d’argent dans le matériel de pêche, pour bien pêcher ?

     Au début non, puis avec les années d’expérience, on peut se faire plaisir.

36 Une canne et moulinet que tu voudrais posséder?

      Déjà acquis, Native Origine avec un Daiwa silver creek Lt.

37 Sempé, Delacoste, Daiwa, Garbolino, Hearty Rise, Pezon & Michel, Mitchell, Native et autre où va ta préférence?

      L’équipe NATIVE et Matt&Lenka.

38 Fil intérieur où anglaise?

     Anglaise

39 Es-tu le possesseur d’une canne artisanale?

     Oui l’Origine de Native.

40 Un souvenir de pêche en quelques mots?

     Toutes les sorties sont des souvenirs, ce sont des moments fabuleux au contact de son environnement, chaque sortie vous enrichie toujours en peu plus.

41 Un livre sur la pêche qui ait ton livre de chevet?

     Dame truite de Léon Foch.

42 La pêche est pour toi une passion où un simple loisir?

     Une grande passion.

43 La personne qui partage ta vie (il ou elle) elle en pense quoi de ta passion pour la pêche?

     C’est un loisir, qui permet de se ressourcer et une  passion qui lui permet d’être au plus prêt de la nature (dixit madame).

44 Ton regard sur les femmes et la pêche?

    C’est très bien, le partage d’un loisir à deux …c’est génial. Et certainement un autre regard sur la pêche. Les stages de Lenka vont faire découvrir la pêche au féminin, excellente démarche de Lenka.

45 Si tu pouvais donner un conseil, voire plusieurs à un jeune débutant que pourrais-tu lui dire?

      De commencer tranquillement, si possible avec quelqu’un qui a de l’expérience.

46 Si tu devais pêcher dans un pays étranger où irais-tu et pourquoi?

   En France nous avons des rivières encore pêchable avec du beau poisson, il faut seulement allez découvrir certaines régions.

47 As-tu déjà eu l’occasion d’employer les services d’un guide de pêche?

     oui

48 Si oui lequel et sur quel cours d’eau?

      Pierre Sempe en 2008 sur le gave de Pau.

Matthieu Vieilhescazes en 2020 sur l’Ariège.

49 Si non comptes-tu le faire un jour?

      Encore des journées avec Matthieu.

50 Es-tu engagé dans le monde associatif de la pêche?

      Il y a longtemps en tant que garde pêche particulier en Aveyron.

51 Si demain tu devais mettre un terme à la pêche, que ferais-tu à la place?

    Je n’y pense même pas!

 52 Si tu ne pêchais pas, quel serait ton loisir?

       Aucune idée

53 No-kill où prélèvement raisonné?

     Je suis plus proche du no kill, avec 2 truites prélevée cette année pour la famille. Il est tellement plus beau de voir repartir notre truite.

54 Ton regard sur le sujet?

      Pas besoin de remplir les paniers ni les congélos quand on peut attraper du poisson, si tout le monde prélève 100% de ses prises alors on est dans la stupidité totale, c’est pourquoi le no kill reste un moyen de sauver notre loisir.

55 Pour toi est ce que tous les parcours no-kill en France déjà existant et ceux futures  devraient être ouverts à tous les modes de pêche (en respectant bien entendu certaines règles)?

    Bien sur, pourquoi il devrait y avoir des divisions de mode de pêche, unisson les pêcheurs et non le contraire.

56 Quel est ton regard sur la gestion de la pêche en France?

      Hélas….

57 Ton avis sur le monde associatif qui gère la pêche dans l’hexagone?

      Je n’en suis retiré, trop dégouté.

58  Que penses-tu de l’entente halieutique qui permet aux pêcheurs de pêcher presque de partout en France?

      Bien

59 Serrais-tu favorable à une future carte de pêche nationale?

      Celle que l’on a me convient.

60 Comment vois-tu la pêche dans l’avenir?

      De plus en plus difficile

61  Au vu des conditions climatiques de plus en plus compliquées, au vu du réchauffement climatique impactant les cours d'eau, quel est ton regard de pêcheur et amoureux de la nature?

     Le pêcheur restera toujours une sentinelle de l’état de son cours d’eau, hélas il y a moins de pêcheur attentionné pour la beauté des rivières,  mais entre les crues, la baisse des cours d’eau, la pollution…etc.…dur dur

Quoi qu’il en soit il faut aller à la pêche!!

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Et surtout merci pour tous mes lecteurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article