Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture

Pages

Publié par truitepassion.fr

 Mon ruisseau

Ce n'est pas le mien à proprement parler, mais celui que je fréquente depuis chaque année pour l'ouverture. Je l'ai découvert il y a quelques années lors d'une saison de pêche et l'année suivante je faisais vraiment sa découverte pour l'ouverture, avec les paysages que je connais et côtoie depuis que je pêche dans les montagnes du département de la Drôme.

Chaque année, il est mon ruisseau d'ouverture, le lieu où je ne retrouve que lui et les quelques truites qui y sont présentes au détour des gros blocs, d'un courant, d'un sous berge voir d'un profond.

Je le connais comme les pièces de ma maison, il me voit vieillir, mais lui ne change pas ou très peu. Mis à part cette année, ou je ne l'ai pas trouvé bien en forme et ou les truites y étaient éparses.

Je sais que cela ne veut rien dire, mais je m'inquiète de son équilibre si fragile et de par la même de la présence de ces truites autochtones à la robe que l'on ne rencontre que sur certains petits cours d'eau du Diois.

Même si je sais que je ne dois pas être le seul à visiter ces berges durant la saison de pêche, j'ai pris la décision de ne plus y faire l'ouverture, de le laisser tranquille, ainsi que ces habitantes !!

Je vais lui laisser (enfin je l'espère), retrouver un peu de son souffle et un peu d'équilibre entre une eau en quantité suffisante toute la saison et des poissons un peu plus en nombre croissant. J'ai quand même bon espoir, car il n'est pas de ceux ou un élément qui contribue au bien-être de l'ensemble n'a pas été supprimer par la contribution de l'homme à plus ou moins grande échelle.

Même si je suis de ceux qui parfois gardent une truite, il y a des endroits où l'intelligence et la conscience du pêcheur doit être de tout remettre (dans les règles de l'art bien entendu) à l'eau afin de pouvoir retrouver les saisons suivantes, un peu de vie dans ces petits cours d'eau.

Les belles dames de ma journée d'ouverture sont toutes reparties à l'eau, elles contribueront pour la plupart je l'espère à la pérennisation de l'espèce dans le ruisseau et sans doute que d'ici quelques années je pourrais pourquoi pas les retrouver sur certaines portions plus larges et bien plus en aval de ce petit cours d'eau, voir celui bien plus large ou les eaux fraiches viennent s'y mélanger.

A très vite …..

 Mon ruisseau
 Mon ruisseau
 Mon ruisseau
 Mon ruisseau
 Mon ruisseau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fario 14/03/2021 15:21

À très vite Serge ,
J'ai été sensible à ton égard pour ce ruisseau
J'espère que ton attention lui sera profitable ????????

truitepassion.fr 16/03/2021 17:52

Salut Jean, les ruisseaux du Diois ont morflés il y a quelques années et j'ai bien peur que ce ne soit le début d'une mort lente, peut-être que nous les cinquantenaires nous ne la verrons pas, mais la génération qui suit n'y échappera pas. J'en discutais hier soir avec un gars de l'aappma qui gère le secteur, ils vont dans l'avenir faire des inventaires de tout ces secteurs par pêche électrique, ils prendront sans doute des mesures adéquats dans les années à venir. Quoi qu'il en soit et personnellement je me dois en tant que pêcheur de prendre soin de ces lieux.
Amitiés.
Serge