Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture

Pages

Publié par truitepassion.fr

Pour le numéro trente-sept de l'interview du pêcheur, quoi de plus normal que de donner la parole à un grand passionné de la truite pour cette édition de mars 2021.

On descend aujourd'hui dans le sud et plus précisément dans le département de l'Hérault, ou ce passionnant pêcheur doit sûrement trépigner d'impatience à l'approche de l'ouverture.

Julien de son prénom et un peu plus de vingt années de pêche derrière lui, c'est livré à coeur ouvert et j'espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à découvrir ce pêcheur talentueux, amoureux de la truite et des rivières d'Occitanie.

L'interview du pêcheur (N37).

 1 Nom & prénom ?

   Marzac Julien

2 Age ?

   31 ans

3 Profession ?

   Vendeur, rayon pêche chez Décathlon.

4 Quel est le département où tu résides ?

    L’Hérault

5 Depuis combien de temps pratiques-tu la pêche ?

    Un peu plus de 20 ans.

6 D’où te viens cette passion ?

   De mon grand-père. J’ai commencé à le suivre quand j’étais jeune avec ma première paire de cuissardes Aigle, je me rappellerai toujours le nombre de fois où j’ai embarqué de l’eau.. vive les waders maintenant !

7 A quel âge as-tu pêché pour la première fois ?

  Je devais certainement être petit, mais l’âge exact je ne m’en rappelle plus. Je dirai aux alentours des cinq ans. Comme beaucoup d’enfants j’ai fait mes premières truites en pisciculture. J’ai également fait mes premières fritures de vairons et goujons à partir de cet âge-là avec une canne à coup.

8 Quelle est ta pêche de prédilection ?

    Ma pêche de prédilection est bien évidemment celle de la pêche à la truite.

9 Quelle est ta technique de prédilection ?

   La pêche au TOC. Celle par laquelle j’ai appris à pêcher la truite et que je pratique maintenant depuis une vingtaine d’années.

10 Quel est ton appât ou leurre favori ?

      Pour moi l’appât favori reste le naturel et notamment le bon vieux vers de terre. Un appât utilisé depuis la nuit des temps qui n’a plus rien à prouver. Fonctionne toute la saison peu importe les conditions.

11 Lors de tes parties de pêches, pour le transport de tes appâts, qu’utilises-tu ? (sac à appât, boite plastique, boite en bois ou autre)

       Une boîte en plastique tout simplement.

12 Pratiques-tu une autre technique de pêche ?

     Je pratique également la pêche de la truite aux leurres depuis pas mal d’années. Je pêche aussi les carnassiers en float tube que ce soit en étang, rivières ou lacs de barrage.

13 Si oui quels poissons recherches-tu ?

      Truite, sandre, perche, brochet.

14 Lors de tes sorties préfères tu pêcher seul ou à plusieurs ?

     A vrai dire j’aime bien les deux.

Je vais aimer être seul, profiter du calme que la nature nous offre, prendre le temps de m’appliquer dans ce que je fais, ma gestuelle, les dérives, etc..

Et d’un autre côté je vais apprécier d’être avec un collègue ou deux, partager des bons moments ensembles, de la rigolade, une bonne bouffe. La pêche c’est aussi ça, le partage entre amis, les vraies valeurs de la vie quoi !

15 Quel est ta vision du pêcheur de truite ?

   Je vois le pêcheur de truite comme un baroudeur, quelqu’un qui aime partir à l’aventure et découvrir sans cesse de nouveaux endroits et nouveaux cours d’eau. Quelqu’un en harmonie avec la nature qui prendra du plaisir à être au bord de l’eau peu importe où il se trouve. 

16 Nous sommes à l’heure de la pêche en  nymphe au TOC, pratiques-tu cette technique dérivée de la pêche au TOC ?

    J’ai tout le matériel pour, j’ai essayé sur quelques sessions mais par manque de temps l’an dernier je n’ai pas approfondi les choses. Je compte remédier à ça très sérieusement cette année.

17 Montes-tu tes nymphes ou préfères tu les acheter ?

     Non pour le moment je préfère acheter. D’ailleurs je me suis fait plaisir avec une belle boîte bien garnie pour débuter

18 Quel type de cours d’eau à ta préférence ?

     Ma préférence va s’orienter sur les grandes rivières avec des profils assez larges et des grandes coulées.

19 Pourquoi cette préférence ?

    Cette préférence vient du fait que j’aime traquer les grosses truites et que j’en ai fait un peu ma spécialité. Comme tout le monde le sait, ça va être sur ce genre de parcours qu’on a le plus de chance de rencontrer un très beau poisson.

20 S'il y avait une rivière, la rivière de ton coeur laquelle serait-elle ? (un nom et un profil)

     Je pense que je n’ai pas de rivière de cœur. Chaque cours d’eau a ses propres particularités, son propre profil et ses truites avec des souches particulières à chaque milieux. C’est ça qui fait la beauté de la pêche à la truite, de toujours rencontrer quelque chose d’unique.

21 Le ou les départements ou tu pêches ?

     Je pêche un peu partout en Occitanie tout simplement.

22 Pêches-tu plus en semaines où plus le  week-end ?

     Je pêche le week-end et en semaine quand j’ai des jours de repos.

23 Ta préférence va plus à une pêche matinale, où une pêche d’après-midi ?

     J’aime être au bord de l’eau très tôt donc je vais pêcher du lever du jour jusqu’au soir. En général je reste toute la journée sauf obligation ou contrainte.

24 Durant la saison de pêche, quel mois à ta préférence et pourquoi ?

   J’aime beaucoup le mois d’avril et le mois de mai. L’hiver est derrière nous, les beaux jours arrivent, les eaux se réchauffent et c’est là que les poissons commencent à rentrer en pleine activité. D’ailleurs je touche beaucoup de gros poissons durant cette période.

25 Tant que le plaisir de prendre du poisson est là tout va, ou recherches-tu en priorité la prise des gros poissons ?

    Le plaisir d’être au bord de l’eau avant tout. Prendre un beau poisson n’est que la cerise sur le gâteau. 

26 Quel matériel utilises-tu pour la technique que tu pratiques ?

    J’utilise des cannes anglaises notamment une Native Origine en 380. Niveau moulinet on sera sur du spinning en taille 1000 à 2500.

27 Fil & bas de ligne quel marque utilises-Tu ?

     En corps de ligne j’utilise du Color Line de Pezon & Michel. En bas de ligne Dinamite Leader de Artico.

28 Pour ton bas de ligne quel type de fil utilise-tu (nylon classique, fluoro) et pourquoi ?

     J’utilise du nylon classique pour pouvoir profiter de son élasticité.

29 Peux-tu décrire aux lecteurs la composition de ta ligne de basse suivant les saisons (fil, plombs, hameçons etc..) ?

     Alors ma ligne de base sera en règle générale un corps de ligne en 16/100 ou 14/100 suivant le type de cours d’eau. Un bas de ligne de 50/60cm de 16 à 12/100 suivant la saison. Hameçons de 6 ou de 8 avec hampe longue spécial vers de terres. Pour la plombée je pars sur une base comme celle-là à adapter en fonction des lieux que je pêche, de la saison et des débits. Un plomb N°7 à 10cm de l’hameçon, un second plomb N°7 à 10cm du premier.  Ensuite un plomb N°6, un plomb N°5, deux plombs N°4, deux plombs N°3. Après suivant où je pêche je rajoute un ou deux plombs N°2 mais ça c’est surtout en grande rivière quand y a de l’eau en début de saison ou alors quand elles sont collées au fond et qu’il faut bien gratter le fond pour les faire mordre. 

 30 Epuisette ou non lors de tes parties de pêche ?

       C’est même obligatoire !!

31 Pratiques-tu la pêche avec hameçons sans ardillons ?

      Oui, j’essaye de plus en plus d’en utiliser.

32 Ton regard sur le sujet ?

       C’est quelque chose qui devrait être mis en place niveau règlementation je pense. Pour ma part j’y viendrai à 100% d’ici peu.

33 Cuissardes ou waders ?

      Waders

34 Quel budget par saison consacres-tu à la pêche ?

        Je n’ai jamais calculé et je ne préfère pas savoir, ça ferai surement peur.

35 Es-tu de ceux qui pensent, qu’il faut mettre beaucoup d’argent dans le matériel de pêche, pour bien pêcher ?

    Alors pêcher avec du matériel qui coûte cher ne fait pas le pêcheur ça c’est une certitude. Par contre pour quelqu’un qui maîtrise bien son sujet, avoir du matériel de qualité et forcément qui a un certains prix aura quand même des effets positifs. Déjà ça joue énormément sur le confort de pêche et par la même occasion ça peut influencer sur nos résultats.

36 Une canne et moulinet que tu voudrais posséder?

      Je vais passer commande pour une Native NII en 330 je pense et surement un ou deux Shimano Vanford.

37 Sempé, Delacoste, Daiwa, Garbolino, Hearty Rise, Pezon & Michel, Mitchell, Native et autre où va ta préférence ?

       Native sans hésiter.

38 Fil intérieur où anglaise ?

     J’ai longtemps pêcher avec des fils intérieurs, mais avec l’expérience je me suis aperçu qu’il y avait de nombreux inconvénients et depuis je ne changerai les anglaises pour rien au monde.

39 Es-tu le possesseur d’une canne artisanale ?

      Oui, une Native Origine 380.

40 Un souvenir de pêche en quelques mots ?

      Le jour où j’étais accompagné de mon pot Tony, que j’avais initié à la pêche au Toc quelques temps avant, où il a sorti un magnifique bécard de 63cm qui est encore aujourd’hui son record. Un immense sentiment de fierté et de joie d’avoir pu partager ce moment avec lui.

41 Un livre sur la pêche qui serait ton livre de chevet ?

       La rivière du sixième jour de Norman Maclean.

42 Un pêcheur vivant où disparu avec qui tu aurais aimé partager un moment de pêche ?

      Mon grand-père car j’ai trop peu pratiqué avec lui et il n’a malheureusement pas pu voir le niveau et l’expérience que j’ai pu acquérir grâce à lui.

43 La pêche est pour toi une passion où un simple loisir?

      Une véritable passion.

44 La personne qui partage ta vie (il ou elle) elle en pense quoi de ta passion pour la pêche ?

     Je suis tout seul au moins la question est réglée mais je pense que la précédente n’a jamais vraiment pu comprendre ce qu’une passion représente aux yeux de quelqu’un !

45 Si tu devais pêcher dans un pays étranger où irais-tu et pourquoi ?

      Pays scandinaves, Canada, Croatie, Slovénie, N-Z, Patagonie.

C’est tout simplement un rêve de bon nombre de pêcheurs de salmonidés que de partir dans l’une de ces destinations quand on connait le potentiel halieutique.

46 As-tu déjà eu l’occasion d’employer les services d’un guide de pêche ?

       Non jamais mais un jour l’occasion se présentera.

47 Si non comptes-tu le faire un jour ?

     Oui car c’est un très bon moyen pour commencer la pratique d’une nouvelle technique.

48 Es-tu engagé dans le monde associatif de la pêche ?

      Non car j’ai beaucoup déménagé et je ne suis jamais trop resté longtemps sur place à chaque fois.

49 Si non prévois-tu de le faire ?

      Oui, un jour ça viendra c’est sûr.

50 Si demain tu devais mettre un terme à la pêche, que ferais-tu à la place ?

       C’est quelque chose d’inimaginable pour moi donc je ne préfère pas y penser.

51 Si tu ne pêchais pas, quel serait ton loisir ?

      Un loisir en rapport avec la nature, peut-être de la photographie. De la randonnée aussi, que je pratique déjà, mais en moins grosse quantité que la pêche.

52 No-kill où prélèvement raisonné ?

      No Kill bien sûr.

53 Ton regard sur le sujet ?

      Relâcher ses prises est une bonne chose pour les populations piscicoles et pour l’avenir de la pêche mais cela ne fait pas tout malheureusement. Il y a beaucoup d’autres facteurs sur lesquels souvent on est impuissant qui cause d’énormes problèmes à nos milieux. De plus on utilise beaucoup le terme no-kill mais il serait préférable de parler de Catch & Release. On est jamais sûr à 100% qu’un poisson va survire quand on le relâche.

54 Pour toi est ce que tous les parcours no-kill en France déjà existant et ceux futures  devraient être ouverts à tous les modes de pêche (en respectant bien entendu certaines régles) ?

     Oui cela devrait être fait car il n’est pas logique de favoriser une technique plus qu’une autre. Entre pêcheur on doit se soutenir et non se tirer une balle dans le pied comme on le voit beaucoup de nos jours avec pas mal de conflits sur différents sujets.

55 Quel est ton regard sur la gestion de la pêche en France ?

       Il y a beaucoup à faire et beaucoup à redire même si les choses vont de plus en plus dans le bon sens.

56 Ton avis sur le monde associatif qui gère la pêche dans l’hexagone ?

       Ils font ce qu’ils peuvent avec les moyens du bord..

57  Que penses-tu de l’entente halieutique qui permet aux pêcheurs de pêcher presque de partout en France ?

         Ça peut être une bonne chose comme une mauvaise. Beaucoup de choses à dire sur ce sujet-là aussi

58 Serrais-tu favorable à une future carte de pêche nationale ?

       Idem que la précédente question.

59 Comment vois-tu la pêche dans l’avenir ?

      J’espère la voir évoluer dans le bon sens, avec de nouvelles règlementations qui vont en faveur des poissons et des milieux et non en faveur des comptes en banque. J’espère qu’un jour nos instances le comprendront, que tout n’est pas une histoire de pognons mais qu’il y a réellement des enjeux sur nos milieux.

60  Au vu des conditions climatiques de plus en plus compliquées, au vu du réchauffement climatique impactant les cours d'eau, quel est ton regard de pêcheur et amoureux de la nature ?

      Je pense sincèrement que l’on court à la catastrophe dans beaucoup d’endroits et on l’a déjà vu ces dernières années. Il est grand temps que l’état commence à s’occuper de l’environnement et non à se faire passer pour des pseudos écolos ! Que toutes les pollutions soient traitées et sanctionnées à leur juste valeur, qu’on protège les milieux les plus fragiles et tant d’autres choses. Pour ce qui est du réchauffement climatique et de l’assèchement de nombreux cours d’eau, là c’est beaucoup plus délicat et ce genre de phénomène va devenir de plus en plus fréquent malheureusement. Avec un peu de chance les bas parcours de première catégorie deviendront de la seconde avec de nouvelles espèces dominantes, au pire l’eau ne coulera plus et ça sera la mort de tout un milieu. Certains cours d’eau à l’aval de barrages auront un peu plus de chance peut être et tiendront le coup quelques temps de plus. 

Mais la grande question que tout le monde devrait se  pose, c'est pour combien de temps encore nos rivières sont-elles en sursis ? 

 

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Et surtout merci pour tous mes lecteurs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article