Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouverture

Pages

Publié par truitepassion.fr

Si les rivières pouvaient nous parler !!

Comme le disait en son temps Michel Sardou dans l'une de ses chansons "elle chante, elle chante la rivière insolente, etc..". Nous avons tous dans notre tête le bruit de l'eau, ce bruit si particulier de l'onde qui cour le long des berges, dévalent sur les lits de galets et se frottant aux blocs de pierre parsemés d'ici ou de là. Ce chant si particulier pour le novice et pourtant si mélodieux aux oreilles des pêcheurs, quel qu'il soit !! Je vous conseille parfois de prendre le temps lors de votre partie de pêche de vous arrêter quelques minutes, afin de jouir de cet instant si mélodieux et surtout d'admirer l'onde des flots. Ce moment intime qui fait partie de notre passion, reste pour moi un instant si particulier et immuable.

Mais bien que nous connaissions et entendions ce chant chaque année, est-ce que nous comprenons vraiment sa signification. Si nous avions la faculté de comprendre ce que les rivières pouvaient nous raconter (leur histoire et leur complainte), nous serions sans doute bien plus sages et surtout d'un grand savoir.

Être à l'écoute de la nature et de la rivière, ne serait-il pas un acte plus riche que d'être à l'écoute de nos semblables ?

Imaginez-vous, un moment que le chant des rivières se transforme en parole et que les rivières puissent nous raconter leurs histoires beaucoup plus vieilles que l'humanité. Je pense qu'elles pourraient nous parler de beaucoup de choses et surtout nous dévoiler les nombreuses plaies qu'au fil du temps nous leur avons infligées, nous les Hommes !!

Elles pourraient nous raconter que grâce à elles, l'humanité a pu emprunter des voies navigables et que nos ancêtres ont pu, en leur temps découvrir des endroits jusqu'alors inconnus.

Elles pourraient nous raconter aussi qu'elles ont été source de vie et que bien des peuplades primitives ont pu implanter, un peu de vie en trouvant dans ces rivières de quoi boire et se nourrir.

Elles pourraient aussi nous dire que l'homme a extrait de ces fonds des minéraux qui l'ont parfois rendu fou. Et qu'il a construit avec les galets du lit des rivières, de nombreuses routes, des kilomètres de voies ferrés, des barrages, des centrales nucléaires et bien d'autres choses pour son évolution exponentielle.

Elles pourraient aussi nous raconter, le nombre de barrages qu'elles ont vu venir endiguer leur lit et colmater et détruire berges, fonds et nature environnante.

Elles pourraient aussi nous dire qu'au fil des décennies, elles se sont vues bétonnées, elles ont vu les changements et la modification de leur lit et la pollution de plus en plus importante d'une partie de leur linéaire (souvent les parties aval).

Elles pourraient nous raconter, le pire et l'infamie de l'humanité. Mais dans ce tableau si sombre ou l'espoir anéanti le rêve, je suis sûr qu'elles trouveraient encore la force de sauver l'espèce humaine.

Elles pourraient trouver encore un peu de force pour témoigner de notre grandeur et de notre décadence et soufflé à l'oreille de l'humanité qu'elles restent « la vie », un élément clé d'un pan de la nature et qu'elles n'ont pas besoin de la science, de la pensée humaine, pour être belle et en bonne santé.

Elles pourraient nous raconter, le début de l'humanité et des histoires à passer des nuits sans dormir et nous savons tous qu'elles en ont connu et vécu des choses.

Elles savent aussi parfois nous rappeler que, quoi que nous leur avions fait subir, elles peuvent tout reprendre en un instant, elles peuvent d'un claquement de doigts faire machine arrière et retrouver leurs linéaires d'antan, parfois au grand désarroi de l'homme. Ce qui n'est finalement pour elle que le juste retour aux choses. Elles savent parfois, dans un caprice nous faire la remarque que nous allons trop loin, beaucoup trop loin !!

Mais finalement, même si parfois elles tirent un peu la sonnette d'alarme si je peux m'exprimer ainsi, je suis persuadé qu'elles finiraient par tout oublier et qu'elles nous n'en tiendraient pas rigueur. Je pense que les dames de l'eau ne sont pas si rancunières que cela !!

La preuve en est, qu'elles arrivent très vite à regagner leur vie d'autre foi, si nous les oublions un tant soit peu. Elles savent même, qu'aujourd'hui l'Homme n'est plus simplement là, pour se servir de ce qu'elles peuvent avoir à lui donner, il est aussi là pour les aider et parfois pour les remettre dans le droit chemin.

Sans chanter les louanges et les bienfaits de l'Humanité, elles ont compris qu'avec le temps et la volonté de plus en plus grandissante de l'espèce humaine elles pourraient escompter retrouver une vie sans bétonnage et sans pollution.

Des programmes issus de la pensée de l'homme lui sont aujourd'hui bénéfiques et même si tout n'est pas gagné d'avance, certaines rivières peuvent concevoir aujourd'hui retrouver une vie bien meilleure et cela même au milieu de l'homme, de son industrialisation et de son bétonnage.

Elles ont pu depuis quelques années retrouver un peu de souffle, mais pour combien de temps encore ? Tout ce que l'homme a pu reconstruire après l'avoir sporadiquement parfois détruit, ne va-t-il pas finir dans le néant et le désertique, à la vue du catastrophique changement climatique, qui est de plus en plus prononcé et annoncé par d'imminents spécialistes.

J'ai bien peur que devant ce fait climatologique, l'humanité tout entière ne puisse venir en aide aux rivières du monde entier. Certaines, les plus sauvages, les moins impactées, rentreront elles « en guerre » et pourront elles,  d'elle même se sauver, après avoir gagné la bataille contre l'Homme ? Je ne sais pas ?

Mais quoi qu'il arrive, quoi que l'avenir nous écrive comme donnée historique, j'espère simplement que le plus grand nombre d'entre elles pourront se sauver, cela en va de la vie de l'humanité entière.

Peut-être, que ces jours arrivant nous comprendront le chant des rivières du monde entier, que la pensée utopique et un peu folle d'avoir et de comprendre le dialecte des rivières, pourra être à nos oreilles, une langue universelle, la langue de l'humanité et de la nature entremêler à jamais !!

A très vite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fario 22/02/2021 18:15

Très bon article Serge !

truitepassion.fr 23/02/2021 20:58

Salut Jean, merci beaucoup pour ces quelques mots.
Serge