Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par truitepassion.fr

Février

Je ne sais pas vous, mais personnellement, j'aime beaucoup le mois de février, les jours commencent à s'allonger, le printemps commence à pointer le bout de son nez par quelques belles journées ensoleillés, alors que l'hiver n'est pas encore fini. Suivant les régions et les altitudes, les premières fleurs à bulbes sortent de terre et bientôt les premières primevères donneront de jolies couleurs aux rives des rivières.

Toute cette nature qui commence à s'éveiller sous l'influence du soleil, mais aussi de la saison qui précède l'hiver, nous donne des envies de…..

De pêche bien entendu, même s'il est encore un peu tôt pour rejoindre les rives de nos belles rivières de première catégorie. En espérant que mars ne soit pas signe d'un niveau confinement dû à un énième variant de celui qui nous empêche de vivre librement depuis bientôt un an.

Si février est l'éveil de la nature, il est aussi celui du pêcheur, qui sort de son sommeil, après quelques mois d'hibernations forcées, pour ceux qui ne pratiquent que la pêche de la truite et pas autre chose.

Il est temps pour tous ceux-là et même pour les autres de remettre le nez dans les affaires de pêche, de faire le tour de ce qui manque à nos besoins pour la nouvelle saison, de vérifier le petit matériel, ainsi que les cannes et les moulinets et tout ce dont nous avons besoin pour pratiquer, notre passion une fois au bord de l'eau.

Février

Nous commençons à avoir en février un pied dans la saison à venir et nous sommes plus dans le garage, voir dans la pièce qui renferme nos objets du culte que dans le restant de la maison. Nous avons, nous les passionnés des fourmis dans les jambes et cela commence à nous démanger sévère !!

Nos absences s'allongent et parfois même nos épouses se demandent si nous ne sommes pas partis sur la planète mars. Que ces quelques lignes les rassurent toutes, même si nous sommes la tête dans notre passion, nous ne faisons pas encore des voyages intergalactiques !!!

Je ne sais pas vous, mais j'ai déjà commencé depuis quelques jours à mettre les pieds dans la prochaine saison, j'ai fait le tour du "matos pêche", vérifier cannes et moulinets, waders, gilet et veste de pêche et fait la liste de ce qui pouvait me manquer. Rien de bien exceptionnel pour la future saison, mais comme à tout à chacun, il me manque toujours quelques petites choses. Pour moi cela va se limiter à quelques boites de plombs, des hameçons et des émerillons. Cela reste du consommable, mais un consommable au combien important, pour la composition de la ligne.

Avec cette liste j'irais rendre ma visite annuelle à mon détaillant d'articles de pêche, discuter un peu avec lui et voir aussi les quelques nouveautés qu'il peut avoir à disposition, on ne sait jamais, un coup de folie de ma part et je repars avec une canne, ou un moulinet, voir les deux en plus de ma petite liste !!!!

Après cela il ne me restera plus qu'à associer mes cannes, aux moulinets, de monter mes lignes, de préparer mon gilet de pêche. Mon sac retrouvera son « fourbi » traditionnel, avec veste de pêche, tour du coup, béret, veste polaire, lampe frontale et paire de chaussette et boîte en bois de secours, pour le transport des appâts, boites de fabrication artisanale (dommage que Christian est pris sa retraite !!).

Février

Je vais profiter aussi de mes balades dominicales avec mon chien, pour ramasser de la mousse à profusion, qui me servira d'ici quelques jours de litière pour mes vers de terreau. Hélas je n'ai pas de jardinet, pour ramasser quelques beaux lombrics qui pourront séduire dame truite aux premiers jours de pêche. Mais il est sans doute temps pour ceux qui cultivent la terre pour qu'elle leur donne le fruit de leur récolte de retourner cette dernière afin d'y ramasser le menu des truites des premiers moments de pêche. Pour moi rien ne vaut quelques jolis vers de terre de taille moyenne pour faire sortir, les truites de la torpeur hivernale.

Pour ce qui est des appâts pour l'ouverture il serait dommage d'oublier chez son détaillant l'achat d'une boite de teignes, en effet ces dernières peuvent parfois aux heures les plus chaudes de mars, séduire quelques poissons. Bien entendu, il faudra alors leur proposer une belle bouchée (deux teignes sur l'hameçon) si les eaux sont en places cela va de soi. Pourquoi ne pas partir avec deux appâts pour le jour J comme durant le reste de la saison, la teigne dédaignée par certains peut très bien fonctionner à un moment donner.

Mais nous en sommes pas encore là, il nous reste encore un mois à attendre !!!

Et pour patienter, il faudra alors profiter, d'un rayon de soleil d'un samedi ou d'un dimanche, pour tenter, d'aller retrouver les rivières et les montagnes. De voir le niveau du cours d’eau ce qui pourra déjà être, un aperçu de ce que vous allez pouvoir trouver en mars. Pour les amoureux des torrents et des ruisseaux, profitez-en aussi par la même occasion d'aller retrouver le ruisseau cascadeur que vous avez quitté en juin dernier. N'oubliez pas non plus d'aller découvrir des endroits encore inconnus et faire vos plans pour le jour J, il est bon d'y penser. Et surtout, surveiller bien la météo et les niveaux d'eau, jusqu'à la dernière semaine, parfois les plans que vous avez réalisés peuvent varier durant la dernière semaine d'avant ouverture. Comme toujours il sera judicieux de prévoir un plan B, c'est-on jamais.

Février

Mars sera vite là et février sert déjà de rampe de lancement pour nos préparatifs. Vous vous rendez compte, le plus petit mois de l'année est sans doute pour nous le plus long, bien qu'il soit souvent très court devant toutes les heures que nous pouvons donner pour préparer la saison qui arrive.

Une fois que vous aurez passé des heures dans votre garage et refait dix fois le tour de tout le matériel, une fois que vous aurez fait le tour de toutes les rivières du département et élaborer vos plans A, B et C pour le 13 mars, il ne vous manquera plus que d'avoir le précieux sésame, dans la poche de votre gilet de pêche. Je sais que certains d'entre vous ont déjà anticipé la question, mais d'autres attendent souvent février, voir le mois de mars pour prendre leur carte de pêche.

À mon humble avis et au vu de ce que nous pouvons tous vivre depuis pratiquement un an, je vais attendre certainement le dernier moment, pour prendre ma carte de pêche. Cela ne changera absolument rien au problème, mais si nous ne pouvons pas aller à la pêche en mars, voir avril dans la pire des tragédies, j'aurais sans doute moins de regret de ne pouvoir aller pêcher en aillant pas ma carte de pêche.

Bref, plus de pensées défaitistes, prenons de la positive attitude et préparons comme il se doit notre passion, en ce mois de février, car il est sûr et certain que mars (mois béni des pêcheurs),  verra les bords des rivières remplies de passionnés de la truite et de ces pêches.

À très vite …..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Toi il faut que je t'appelle et tu sais pourquoi.
Sinon pas grand chose pour le toc,à part un moulinet garbo,l'altipano et une bobine fluo en super promo à l'essai pour cette saison,j'ai été très gentil pour le toc,par contre pour le tenkara,je me suis pas mal laché(mdr)
Répondre
T
Salut Gilou, tu ne vas pas finir moucheur quand même !!!!! J'attends ton coup de fil, en espérant que l'on ne soit pas confiné pour début mars.
@+
Serge
O
Très bel article. Février est effectivement un mois à part pour un pêcheur de truite, comme décembre l'est pour un enfant. C'est un mois où l'attente devient excitation. Pour ma part j'en profite pour préparer mes lignes, faire quelques achats de premières nécessité, et cette année j'ai redonné une seconde jeunesse à une paire de waders qui a bien vécu et je vais faire re-semeller une paire de chaussure SIMMS.
Répondre
G
Salut Cher Olive,je suppose qu'on a les mêmes(freestone,couleur olive en plus)
Ton histoire de faire ressemeler m’intéresse,car de mon coté j'ai rien trouvé chez moi,alors si tu as une adresse,je suis preneur.
a+
T
Merci Olivier, pour tes propos et oui il y a toujours à faire en février et je pourrais même dire que le mois n'est pas assez long pour faire nos préparatifs, mais quoi qu'il en soit, le 13 mars je serais comme toi sur les rives des cours d'eau pour jeter ma ligne et prendre ma première truite.
@+
Serge
F
Très belle foto spéciale Saint Valentin (en tout cas j'y ai vu kes cœurs ????
Ici aussi presque tout pareil ! Me suis surpris alors que j'allais au garage chercher un truc de vider mon gilet de l'année dernière pour un état des lieux materiel, choisir ma canne pour l'ouverture et monter un moulin et un bdl. Glisser dans le gilet les pola que Jeanne m'a offertes,
Moi j'ai évidemment pris ma carte qui compte déjà quelques poissons de 2ème en attendant mars ;))
Très bel article Serge, bon week-end des amoureux
Répondre
T
Merci jean de bohème, toi aussi tu as la fièvre de février !!!!! Encore quelques jours et nous pourrons allés caresser nos rêves.
@+
Serge
D
Les grands esprits se rencontrent Serge, aujourd'hui même j'étais en train de prendre contact avec les hameçons et autres ustensiles du pêcheur. Les images plein la tête sur la saison dernière je reniflais le gilet imprégner de l'odeurs des berges. Toutes ces merveilleuses choses que tu as su si bien mettre à l'écrit à travers ton article son l'essence du pêcheur.
Et comme le précise Jacques plus haut, un mois pile !!
Répondre
T
Merci Sylvain , pour ces quelques mots au combien sympathique, ca y est nous avons un pied dans notre passion, bientôt nous aurons les deux !!!!!
@+
Serge
J
Un mois pile !!! YESSSSSSSSSS !!
Répondre
T
Oui Jacky on tient le bon bout ......
@+
Serge