Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Petit retour d'expérience sur les loupés et décrochés. (par Jean-Denis Pouget)
Petit retour d'expérience sur les loupés et décrochés. (par Jean-Denis Pouget)

Jeudi 11 Juin nous étions avec mon père à la pêche sur le Lignon en aval de Fay sur Lignon. C'est une rivière de moyenne montagne de Haute-Loire, de 1 à 5 m de large. Nous avons utilisé des mouches naturelles comme appât. Journée un peu spéciale pour moi car j'ai eu de nombreux loupés et décrochés dès le début de la journée. Cela s'était déjà passé la fois précédente et je n'avais pas trouvé de solution. J'avais un montage avec un fil fluorocarbone de 10/100 et un hameçon de 14 bleu reversé. Cela me réussit assez bien d'habitude et là ... peu de résultats. Après une bonne heure de pêche et un nombre incalculable de jurons je me suis souvenu que mon père ne descendait pas en dessous du 12 en hameçon avec un gros BDL (14/100). Faut dire que c'est un "toqueur" à l'ancienne (pas d'épuisette par exemple).

 J'ai donc décidé de changé d'hameçon et j'en ai mis un plus gros: n°12. Et puis j'ai changé le fil de mon BDL, pas à cause des loupés mais plutôt en raison des roches, rochers et autres embâcles qui étaient à découverts dans le lit de la rivière. Par ailleurs l'eau était mâchée, avec des courants assez forts. 

Petit retour d'expérience sur les loupés et décrochés. (par Jean-Denis Pouget)Petit retour d'expérience sur les loupés et décrochés. (par Jean-Denis Pouget)
Petit retour d'expérience sur les loupés et décrochés. (par Jean-Denis Pouget)

J'ai mis un 12/100 en THR de chez Marc Delacoste, un très bon fil. Le résultat a été surprenant puisque j'ai eu beaucoup moins de loupés (souvent de petites truitelles de 8 à 10 cm très vives) et une seule décrochée. Elle s'est très bien défendue et a su utiliser la rivière pour se sauver. Je n'ai pas essayé un hameçon plus gros puisque celui la convenait bien.

 Tout cela pour dire que parfois, quand ça ne va pas, et que la technique utilisée et correcte, les appâts efficaces, il est bon de réfléchir, de se souvenir d'expériences passées et surtout de ne pas hésiter à essayer des trucs qui sont à contresens des habitudes. En effet, souvent quand je loupais des poissons j'ai mis des hameçons plus petits pour que le poisson ne les sentent pas, lors de la prise de l'appât. Je crois que je vais me souvenir longtemps de cette expérience, en particulier avec la mouche naturelle, quand les eaux courent.

En espérant que ce partage vous donne des idées et surtout des envies de tester des trucs lors de moments de pêche difficiles.

Jean-Denis

Photos & texte: Jean-denis Pouget 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article