Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouverture

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Ce n'est pas un poisson d'avril, mais confinement oblige et chamboulement dans la publication de certains articles, je vous laisse découvrir en ce mercredi premier du mois, l'interview du pêcheur numéro 27. Et j'accueille un voisin ou presque, un Isérois du nord, un adepte de "la bouboule" (j'en profite pour souhaiter un joyeux anniversaire à lolo Jauffret). Le pêcheur au chapeau et aux cannes de chez Hearty Rise, un passionné de plus. Merci à toi Patrice de t'être livré au jeu des questions pour cette interview d'avril 2020. Je vous souhaite à tous une très bonne lecture et surtout prenez soin de vous.

L'interview du pêcheur (N27).

 1 Nom & prénom ?

    Cytrona Patrice dit « Pataplouf » ou Patatras Bricolo.

 2 Age ?

    56 ans

 3 Profession ?

    Technicien en intégration audiovisuel et réseau.

4 Quel est le département où tu résides ?

    Isère…dans le Nord…pas loin des Quenelles.

 5 Depuis combien de temps pratiques-tu la pêche?

Une bonne cinquantaine d’années.

6 D’où te vient cette passion?

   De mon grand-père et de mon oncle.

 7 A quel âge as-tu pêché pour la première fois?

   J’ai du pêcher dès la sortie des couches mais mes souvenirs ne vont pas si loin….a l’âge de 6 ans dans les ballastières de haute marne…les premières truites AEC !

 8 Quelle est ta pêche de prédilection?

    La belle mouchetée….dans les ruisseaux et les torrents….au milieu d’espaces encore préservés et sauvages.

9 Quelle est ta technique de prédilection?

    Le toc aux appâts naturels sur de fins montages….mais depuis quelques saisons, dès les beaux jours de printemps, j’aime pratiquer le toc à la nymphe à la méthode de Laurent Jauffret.

10 Quel est ton appât ou leurre favori ? …

      Le petit ver de terreau ou le ver de berge… Question leurre si on peut la considérer comme tel…..une nymphe jig olive tag orange bille laiton….un sauve capot souvent !

11 Pratiques-tu une autre technique de pêche?
   Il m’arrive de faire quelques sessions feeder…c’est une pêche marrante et prenante quand le temps de laisser les salmonidés en paix est arrivé, quelques sorties en UL à la cuiller durant l’hiver histoire de garder le contact avec le milieu aquatique.

12 Si oui quels poissons recherches-tu?

     Principalement les perches…mais si Maître Esox est tenté je ne bouderai pas mon plaisir !….La recherche du sandre aussi…mais on doit être fâchés…lol !

 13 Lors de tes sorties préfères tu pêcher seul ou à plusieurs ?

      J’aime bien la compagnie, et cela permet aussi de mieux trouver la pêche parfois, avec deux approches différentes lors d’une même session on peut vite tirer de bons enseignements…mais parfois c’est peine perdue et ainsi va la pêche…..j’aime aussi pêcher en binôme avec un ami…on a plus 20 piges et les torrents de montagne peuvent réserver quelques pièges et l’accident peut vite arriver…pêcher à deux peut sauver de situations périlleuses.

14 Quel est ta vision du pêcheur de truite ?

   Je pense que pour nombre d’entre nous elle est un prétexte à la contemplation, un amour de dame nature, pour d’autre elle est un exutoire à la pression de nos vies galopantes….Quoiqu’il en soit, si ce n’est pas le cas je ne comprends pas la démarche…a moins d’aimer la truite bleue de remise et d’aller au bout du quota……ooopps je m’emballe !

15 Nous sommes à l’heure de la pêche en  nymphe au TOC, pratiques-tu cette technique dérivée de la pêche au TOC ?
   Oui dès que les conditions le permettent, un léger réchauffement des eaux et l’augmentation de luminosité va réveiller ce petit monde subaquatique…le moment de sortir les « bouboules » est arrivé

16 Montes tu tes nymphes ou préfères tu les acheter ?

    Je suis un piètre monteur et je m’en remets au talent de plusieurs monteurs pour garnir mes boites…Ils ont des mains expertes et une bonne connaissance de l’entomologie…j’espère leur faire honneur en ferrant quelques poissons !

17 Quel cours d’eau à ta préférence?
   
Le torrent de moyenne montagne, escarpé au milieu des blocs, les cascades tempétueuses et les gouffres insondables !

18 S'il y avait une rivière, la rivière de ton coeur laquelle serait-elle ? (un nom et un profil)

   Il y en a deux….une pour chaque technique.
Aux appâts naturels ce sera le Breda, car sur tout son linéaire on trouve tous les types de spots, avec des résultats différents au fil des saisons.
Au toc à la nymphe ce sera la Sorgue du Vaucluse et ses ombres majestueux et hyper combattants…ses eaux limpides et fraiches même au coeur de l’été !

19 Le ou les départements ou tu pêches ?
    L’Isère, la Drôme, l’Ain, l’Ardèche, la Loire. Quelques escapades dans le Verdon, le Cantal.

20 Pêches-tu plus en semaines où plus le  week-end ?

     La semaine avec le travail c’est compliqué, à la fin du printemps les jours s’allongent et les coups du soir sont possibles. Sinon les week-ends sont souvent dédiés à la traque des belles mouchetées.

21 Ta préférence va plus à une pêche matinale, où une pêche d’après-midi?
    J’adore l’ambiance du matin, même si cela n’est pas toujours le moment le plus adéquat….mais comme on part sur une journée….je me rattrape l’après-midi….ou pas !

22 Durant la saison de pêche, quel mois à ta préférence et pourquoi?

    Le mois de Juin, y’a des poissons partout et à toute heure, le fait qu’ils soient coopératifs est une autre histoire.

23 Quel matériel utilises-tu pour la technique que tu pratiques?

       Une canne type anglaise en 4m20, 3m90 ou 3m50, selon le profil de cours d’eau et la technique employée.

24 Fil & bas de ligne quel marque utilises-Tu ?

     Pour le corps de ligne j’utilise de l’Aqualine bicolore..et souvent du Asso en BDL, parfois du Teklon.

25 Pour ton bas de ligne quel type de fil utilise-tu ( nylon classique, fluoro) et pourquoi ?

    Pendant les périodes froides ou les poissons sont tatillons j’utilise du fluor pour la discrétion, même si le froid le rends un peu plus cassant…pour les pêches d’étiages je prends divers fils dédiés « mouche » en 7X ou 8X pour la finesse et la souplesse en dérive.

26 Peux-tu décrire aux lecteurs la composition de ta ligne de basse suivant les saisons ( fil, plombs, hameçons etc..) ?

     Un corps de ligne en 14/100ème armé d’un petit indicateur (classique)
ensuite un BDL de 40 à 60 cm en 12 ou 10/100ème, lesté de 5 à 8 plombs n°4 montés en type « logarythmique »…c’est a dire que l’espacement des plombs est de plus en plus grand du coté hameçon, on obtient ainsi une ligne assez lourde pour tenir la veine d’eau mais un appât assez « volant » pour une présentation plus naturelle.

 Je transpose ce type de montage en plus court ou plus long, ou avec des n°3 selon les niveaux d’eaux et les débits.

27 Epuisette ou non lors de tes parties de pêche ?

      Toujours une épuise, surtout que les nouveau produits en maille rubber en silicone sont parfaits pour les poissons….et les hameçons !

28 Pratiques-tu la pêche avec hameçons sans ardillons ?
     

       Vaste débat !!!!

Je coupe la poire en deux, lorsque je suis sur des parcours « libres », j’utilise des produits Ayabusa  avec de micros ardillons.

Ardillons que je pince si je suis confronté ç une population de petits poissons voraces.
Sur les parcours NK bien évidement j’ai une pochette dédiée.

29 Ton regard sur le sujet ?

      Si cela devient une obligation sur le territoire je m’y adapterais sans problème et sans état d’âme…mais je préférerais qu’on sensibilise certains pratiquants sur le fait de couper un BDL lors d’un engamage profond, et/ou qu’un clou de 4 c’est fait pour une carpe et pas une truitelle.

30 Cuissardes ou waders ?
     Waders en début de saison, il y fait bon !
Cuissardes quand les températures remontent et que les niveaux le permettent….mais j’ai vécu quelques remplissages !

31 Quel budget par saison consacres-tu à la pêche?

      Houla….n’en parlez pas à Dame….

Entre les cartes, les matos, le gasoil, les hébergements, les sorties organisées à perpète….le millier de rotors doit être même dépassé…..quand on aime…

32 Une canne et moulinet que tu voudrais posséder ?

       La canne…j’ai une équation montée par Hervé Charpenel sur la base d’une Hearty Rise en 5 brins….mais une Hexagone me tenterais bien aussi.

Le moulin, mon Loxus me ravit et fait allègrement le job…cela reste pour moi une réserve de fil rien de plus…et si besoin le frein micrométrique du Loxus a déjà combattu de beau poissons sans anicroches.

33 Un souvenir de pêche en quelques mots ?

     Ma première truite .....
Mon premier ombre ? Que sais-je….
Si l’une des dernières, sur la basse Isère, qui m’a déroulé presque 100m de corps de ligne, deux chandelles 1 m au dessus des flots comme un saumon, un hameçon de 10 sur un 14/100ème….elle a ensuite coopéré et venue à l’épuisette….ce fut 65 cm de bonheur et presque la dernière de la saison.

34 Un livre sur la pêche qui serait ton livre de chevet ?

      Je ne suis que peu lecteur de ce genre d’ouvrages, mais ma dernière acquisition me ravit : confessions d’un pêcheur à la mouche de Nicolas Noharet, est un livre qui me plait autant dans son récit, ses infos que dans sa présentation…je vais certainement me procurer le deuxième opus.

35 Un pêcheur vivant où disparu avec qui tu aurais aimé partager un moment de pêche ?

      C’est fait et c’est même devenu un ami…Mr Laurent Jauffret, aussi grand par la taille que par sa notion du partage et de la camaraderie.
J’espère rencontrer Mr Sempé lors de la prochaine rencontre de la Sioule, certainement plus accessible et disponible que sur les salons.

36 Sempé, Delacoste, Daiwa, Garbolino, Hearty Rise, Pezon & Michel, Mitchell  où va ta préférence ?

    J’ai une  préférence pour HR, mais il y a aujourd’hui pléthore de matériel de très bon niveau, tous ces fabricants sont performants, seules les sensations personnelles et les habitudes de pêche peuvent dicter ces choix.

37 Fil intérieur où anglaise ?

    Anglaise for ever !

38  Es-tu le possesseur d’une canne artisanale ?

      Oui et non…..je possède une Equation 390 montée par Hervé Charpenel, mais montée sur un Blank de série  pour Hearty Rise… Mais cela change beaucoup de choses !

39 La pêche est pour toi une passion où un simple loisir?

      Je pense que c’est une passion, voir même une addiction !

40 La personne qui partage ta vie (il ou elle) elle en pense quoi de ta passion pour la pêche ?
      Chronophage, Onéreuse, Obsédante…mais tellement bénéfique pour mon équilibre et celui du foyer que….va à la pêche, et reviens joyeux !

41 Si tu devais pêcher dans un pays étranger où irais-tu et pourquoi ?

      Slovénie, Norvège, Islande, Nouvelle Zélande…le choix est Cornélien….ceci notre France est belle et encore pleine de belles destinations !

42 As-tu déjà eu loccasion demployer les services dun guide de pêche ?

     Non…je n’en éprouve pas le besoin. Ce n’est pas une question de finances mais je préfère découvrir les choses par moi même, quitte à me casser les dents comme on dit. L’échec fait partie de l’apprentissage. La seule raison qui pourrait m’y pousser serai le gain de temps

43 Si non comptes-tu le faire un jour ?

      Pas sur…mais il ne faut jamais dire jamais.. Parait-il.

44 Es-tu engagé dans le monde associatif de la pêche ?

      Je l’ai été mais ce fut une expérience désagréable, une forte impression de se battre contre des moulins a vents, des réacs de tous ordres…peut-être n’ais-je pas fait le choix de la bonne aappma. Toujours est-il que je donne un coup de main dès que faire ce peut a l’aappma ou je prends ma carte, et je fais aussi quelques actions sur d’autres secteurs qui en ont besoin.

45 Si non prévois-tu de le faire ?

      Si les mentalités évoluent dans le bon sens, je réitérerai peut-être l’expérience.

46 Si demain tu devais mettre un terme à la pêche, que ferais-tu à la place ?

    Pas question !

47 No-kill où prélèvement raisonné ?

      Prélèvement raisonné, quelques poissons dans la saison pour le plaisir des papilles, c’est quand même délicieux une belle sauvage !

48 Ton regard sur le sujet ?

      Franchement, j’ai été pendant mes jeunes années un préleveur compulsif, formaté par les personnes avec qui je pratiquait. Puis est venu le temps de la réflexion, de la remise en cause…A quoi sert de  remplir un freezer pour sortir des poissons juste maillés et dont le gout a disparu à cause du froid….Juste abonder au dépeuplement et aux pratiques ancestrales…Je ne prélève qu’une dizaine de sujets par an, choisis dans des cours d’eau qui se portent bien.

49  Pour toi est ce que tous les parcours no-kill en France déjà existant et ceux futures  devraient être ouverts à tous les modes de pêche (en respectant bien entendu certaines régles) ?

      Oui bien sur, j’en ai assez des clivages qui divisent les pêcheurs et empêchent d’avancer.

50 Quel est ton regard sur la gestion de la pêche en France ?

   Au niveau local on sent une amorce de renouvellement, une prise de conscience liée au terrain, très au fait des problèmes des bassins versants. Au niveau national j’ai de plus grosses réticences….je n’irai pas plus loin dans mes propos….

51 Ton avis sur le monde associatif qui gère la pêche dans l’hexagone ?

    Il fait ce qu’il peut avec les moyens à se disposition, mais les volontés sont disparates sur le territoire.

52  Que penses-tu de l’entente halieutique qui permet aux pêcheurs de pêcher presque de partout en France ?

    C’est une bonne chose, non seulement financièrement pour le pêcheur, mais aussi pour l’économie locale, tout comme moi nombre de pêcheurs partent en goguette sur plusieurs jours arpenter d’autres contrées, et ils consomment, hébergement, nourriture, matériels et appâts, je ne saura quantifier cet impact, mais sans ce club halieutique les mouvements seraient moins importants.

53  Serrais-tu favorable à une future carte de pêche nationale ?

    Si elle arrive à voir le jour…..il reste encore quelques irréductibles villages gaulois !

54 Comment vois-tu la pêche dans lavenir ?

      Les jeunes qui arrivent sont de bons pêcheurs et ont une vision beaucoup élargie du phénomène d’atrophie du monde halieutique, j’ai l’espoir qu’ils sauront maintenir a minima l’état actuel, et qu’ils auront enfin une écoute de la part des instances dirigeantes, afin de pérenniser la pratique.

55  Au vu des conditions climatiques de plus en plus compliquées, au vu du réchauffement climatique impactant les cours d'eau, quel est ton regard de pêcheur et amoureux de la nature ?

      Beaucoup comme moi sont tristes et regardent impuissants les résultats d’une démographie et une industrialisation galopantes, faisant fi de la menace climatique qui pèse sur l’ensemble de la planète. J’ai le sentiment que la richesse halieutique ne se limite qu’a quelques endroits privilégiés dans quelques décennies.

 

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Et surtout merci pour tous les lecteurs de mon site.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article