Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Dans cette série d'article, qui va nous emmener jusqu'à la mi-mars (jour d'ouverture), j'ai consulté huit pêcheurs au hasard de mes connaissances et représentant les quelques régions de France où l'on peut pêcher la truite sauvage. Huit pêcheurs de tout âges et de toutes techniques qui ont gentiment acceptés de répondre à ces huit questions pour l'ouverture. Alex, Sylvain, Hervé, Gaël, Léo, Jean-Denis, Manu et Jean-Philippe, sont tous des passionnés, qui vont au travers des réponses qu'ils ont bien voulus me faire, vous livrez un peu de cette passion et de leur propre expérience.

Il fallait bien un premier, donc cap au sud dans le var, département de résidence de l'ami Alexandre Remiot , "Monsieur Décat" qui vous livre quelques bribes techniques.

Huit questions pour l'ouverture (N1).

Dans quel département vas-tu faire l’ouverture 2020 ?

Comme tous les ans depuis mes sept ans, mon jour d’ouverture se passera dans le var. Etant garde pêche particulier, une grosse partie de la journée sera consacrée aux contrôles des pêcheurs, c'est seulement entre 15 et 16h que je commencerai à faire ma petite ouverture. 

Quel type de cours d’eau vas-tu choisir ?

 Plutôt petite rivière, entre 5 et 7m de large en moyenne sur son cours supérieur, qui a pour nom le Gapeau, c'est seulement la semaine suivante que je ferais ma véritable ouverture sur le verdon , pour le coup plutôt rivière moyenne voir grande sur certains secteurs. 

Quelle technique ?

Plutôt toc et pèche en longue dérive avec mes petites perles flottantes. 

Quel appâts ou leurres ?

Au vers de berge et terreau principalement pour ce qui est des appâts naturels et nymphe en dérive.

Cela va être un jour J en solo ou à plusieur ? 

Généralement les jours d'ouvertures on se retrouve à plusieurs, le midi, mais ma première vraie sortie de l'année, je la fais souvent seul, histoire de me retrouver tranquillement avec mes souvenirs au bord de l'eau et de savourer ce jour spécial.

Peux- tu décrire le matos (canne, moulinet, fil etc…) que tu vas utiliser pour le jour J ?

Pour la canne, cela sera ma riverway light en 3m90 accompagnée d’un moulinet shimano stradic en taille 2500 avec bobine shallow (moins profonde). 

En corps de ligne je serai en 14 centième milo krepton (que je vais donc découvrir cette année). 

Sois-je monte en direct mon hameçon, donc pèche en 14 centièmes,  soit je pêcherais en 12 centièmes en BDL avec du fil rio de chez Caperlan ( fluoro ) ou Soldarini (je n’ai pas encore décider lequel utiliser le 1er jour).

Plombs Artico et hameçons Owner ou Gamakatsu , sinon nymphe vautour ou pheasant tail à voir en fonction de la météo.

Nouvelle épuisette Caperlan maille rubber, relativement profonde.

 Si tu pouvais lire, dans une boule de cristal, quel serait pour toi l’ouverture idéal ?

Y’a-t-il vraiment une ouverture idéale, déjà avoir la chance d’être au bord de l'eau est idéal pour passer une agréable journée, après si le midi on arrive à retrouver les copains, accompagné d'un soleil et d’une température agréable ça sera plutôt pas mal autour d’un bon casse dalle et d’une bière fraiche.

Le poisson n’est qu’optionnel pour moi ce jour-là, je serais content de les retrouver et d’en ferrer quelques-unes, mais ça n'est vraiment pas la priorité du jour, retrouver les sensations de la canne en main au bord de l’eau avec quelques copains c'est le plus important, pour les truites les vraies retrouvailles commenceront les jours qui suivront.

 Pour finir as-tu un conseil à donner aux pêcheurs qui vont te lire, pour cette ouverture 2020 ?

Une saison truite c'est court certes, mais ce jour là, prenez bien le temps de savourer ce moment, car la saison sera encore longue à ce moment-là.

Côté pèche ne vous pressez pas, si certains pécheurs courent pour vous dépasser laissez les faire, ils passeront à côté de leur pèche et tranquillement en passant derrière eux vous vous surprendrez, à faire du poisson parce qu’ils auront survolés les postes.

Peignez lentement, la plupart des poissons seront encore un peu amorphe et se déplaceront peu, faites des dérives lentes ou adéquat avec les courants, avec bien entendu la plombée qui va avec, un passage trop rapide ne décidera pas un poisson calé au fond en début de saison. 

Attention aux berges à racine et sur les bordures, car c'est là que se trouveront  les petits alevins issus des fraies de l’hiver qui viendront trouver refuge des courants et des prédateurs, soyez donc vigilants si vous mettez les pieds dans l’eau... Certains départements autorisent dès l'ouverture, la pratique de la  pêche en marchant dans l'eau.   

Si vous devez faire une photo laissez le poisson dans l'épuisette et cette dernière dans l’eau, le temps de préparer le téléphone ou  l’APN , ça lui évitera de suffoquer inutilement et donc une relâche potentielle dans de meilleures conditions. A l’ouverture les poissons sont souvent amaigris, limiter donc le stress par de trop nombreuses manipulations, n’oubliez pas c'est l'ouverture vous en verrez d'autres des truites !!!! 

Bien entendu on laisse propre, on garde ses plombs et son fils dans un petit récupérateur pour éviter de laisser trainer par terre si on doit changer son "BDL".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Crouzet 20/02/2020 14:00

Ou acheter se moulinet ?

truitepassion.fr 20/02/2020 17:52

Bonsoir de quel moulinet vous parlez ?