Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Nous y sommes mes camarades et moi-même le long de la national 122 au Nord Est du département du Cantal, naturellement au bord de la rivière pour un séjour découverte des eaux couleur thé et de leurs truites à la belle robe.

Tout frémissant de se retrouver pour partager ensemble un moment halieutique, la panoplie du parfait pêcheur fût vite enfilé et nous voilà maintenant les pieds dans l’eau, heureux comme un poisson.

 

Pour cette première matinée nous allons explorer les rives de l’Alagnon,  un affluent de la rivière Allier. La succession de lisses et de fin courant nous dévoilera des poissons peu actifs à la fine bouche.

Mes camarades et moi-même allons connaître des moments de solitude, à ce « gratouiller » la tête pour trouver la façon de séduire nos prétendantes, seulement quelques tacons et belles truites seront filoché.

Après le traditionnelle casse-croûte nous décidons de poursuivre notre découverte sur un secteur plus en amont avec un profile identique à celui du matin pour des poissons des plus timides encore une fois.

 

Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).

Nous voilà maintenant bien installé dans notre demeure typique à sa région. Un super gîte au pied de la Santoire, en plein cœur du Cantal qui nous a été réserver par l’ami Alban via le site gîte de France.

Les premiers verres seront pris en terrasse  (le premier apéro de l’amitié).

Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).

Pour ce matin du deuxième jour nous partons pour la grande Rhue, rivière emblématique du territoire, une rivière aux courants plus soutenue, possèdent de jolies veines d’eau, à prospecter en dérive naturel.

Comme à notre habitude nous formons 2 équipes de deux,  mon binôme de la matinée alias Alban et moi-même, allons connaître le succès avec la prise d’un bon nombre de truite aux robes les plus belles.

Serge et Philippe vont de leur côté se heurté à des poissons tout autant capricieux que la veille, ils devront chercher la clé de la réussite sous les pierres et trouver la petite bébête qui leurs permettrons de sortir leur épingle du jeu pour ne pas finir bredouille.

L’après-midi changement d’équipe, je me retrouve avec Philippe sur la Santoire, une rivière toute aussi belle que les autres,  qui prend vie à 1600 m d’altitude sur la commune de Lavigerie et qui finit sa course, vers 690 m dans la Rhue à Condat.

Chacune des deux équipe va prospecter les courants, lécher chaque cailloux pour réussir à voir apparaître la maîtresse des lieux qui se laissera séduire par notre plus fidèle appât le ver de terreau.

Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).

Le soir venu, la petite flambée s’imposait au vu de la température de la nuit, bien sûr accompagné de quelque douceur et d’une lichette de Mont Corbier.

Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).

Le programme de cette dernière matinée fut programmé sur l’Alagnon mais sur un secteur plus sauvage, plus encaisser que les précédents, un secteur dont va se réjouir l’ami Serge en repensant à la turbulence des cascade Drômoise. 

En tant que parfait technicien Serge mettra en œuvre son savoir faire pour terminer son séjour et finira avec la prise de jolie poissons poster le long d’une succession de blocs de rochers. Malheureusement la plus belle n’auras pas voulu prendre la pose devant son appareil et repartira de plus belle mais croyez-moi il s’en souviendra longtemps de celle-ci !

Alban comme à son habitude ne finira pas bredouille et prendra quelque poisson au ver de terreaux en ratissant chaque veine d’eau, que voulez-vous on ne change pas une équipe qui gagne !

Philippe tout décontracter qu’il est, restera fidèle à lui-même et sortira des poissons qui satisferons son égaux de fin pêcheur, tranquille, tranquille le retraiter !!!!

Quand à moi je tenterai ma change avec des nymphes fraîchement monté la veille du départ, qui ma fois plairons à mes hôtes et me permettront également d’affiner mon apprentissage de la nymphe tocqué…….

Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).
Séjour des quatre mousquetaires dans le cantal ( par Sylvain Dussert).

Un grand merci à vous les amis.

A très vite le long d’un cour d’eaux, canne en mains. Vive la pêche.

 

Sylvain.

PS: texte et photos Sylvain

D'autres photos prisent par Sylvain, Alban, fifi et moi-même.

Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour
Les truites de ce séjour

Les truites de ce séjour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article