Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

La dernière de mai.

Le mois de mai est souvent synonyme, de renouveau, la nature change, les eaux se réchauffent un peu et les poissons sortent et reprennent un peu de leur activité. Tout cela fait présager des sorties de pêche plus qu'honorable, avec pas mal de poissons pris.

Pour moi ici en Drôme, le mois de mai ne fut pas terrible, les un mètre quarante de neige tombée sur le Vercors ont apportés, beaucoup d'eau aux rivières de piémont, mais de l'eau très froide à cela j'ai bénéficié d'eau torrentielle en un week-end de pluie. Tout ce régime alimentant les cours d'eaux, a compliqué mes sorties avec peu de poissons en activités, j'aurais sans doute pu pour ce mois de mai rester sur les rives des ruisseaux, mais j'aime aux fils de la saison les abandonner afin de pouvoir pêcher autre chose, des choses un peu plus grande et ouverte .

Ma dernière sortie de ce mois de mai, ne fut vraiment pas terrible, un seul poisson viendra rejoindre mon épuisette dans un secteur ou j'aime m'adonner à ma pêche favorite. Un secteur que j'aime beaucoup, avec des courants tendus et surtout, quand ces dames veulent bien avoir l'obligeance d'être en poste, des truites à rendre fou un pêcheur.

Sauf que là, je suis encore une fois tombé sur "un os" avec pas mal d'eau, des courants tendus et des poissons très très peu actifs, la preuve en est : une prise dans l'épuisette comme stipulé plus haut, une minuscule touche sur un secteur ou je prends toujours un poisson ou deux et surtout une casse sur un poisson que je ne dois jamais laisser échapper de l'épuisette ce qui me valut encore une fois de me retrouver "le cul dans l'eau " par un dernier acte de désespoir et un buste qui se contorsionne, un acte qui restera dans les annales.

Parfois on ce complique bien la vie pour mettre un poisson dans l'épuisette. Et parfois nous n'avons pas le choix, les paramètres, obstacles, poissons et arbres font que ….. c'est parfois difficile et plus facile, à voir la truite prendre la poudre d'escampette que de la voir ce glisser gentiment dans le filet de l'épuisette.

Quoi qu'il en soit ce ne sera pas la plus fructueuse matinée, en terme de poisson, mais j'aime énormément cet endroit, ce secteur de rivière et cela reste toujours un grand plaisir d'y tremper un bout de son fil afin d'essayer d'y prendre une truite.

Je vais, je le pense connaître des jours plus fastes, avec des eaux moins tendus, des truites plus actives. Je ne vais pas pouvoir retourner sur mes terrains de jeu avant la mi-juin avec en prévision, une rencontre et une journée pêche avec l'ami René de Lyon.

Mais avant cela je vais retrouver mes amis de la bande des quatre mousquetaires pour un séjour pêche dans le département du Cantal, souhaitons que la pêche soit plus fructueuses et que les truites des lieux soient un peu plus joueuses que les belles dames de la Drôme.

A très vite

PS : Pour cette sortie, je vais utiliser la canne RS nymph en 3,60, équipée d'un moulinet DTR 65g, l'appât restera dans ces eaux froides le ver de terreau, monté sur un hameçon tige longue, numéro 10 avec une plombée plutôt conséquente.

 

La dernière de mai.
La dernière de mai.
La dernière de mai.
La dernière de mai.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olive 04/06/2019 23:52

Effectivement Mai ne fut pas terrible le pour toi, mais ne t'inquiète pas juin sera meilleur :-)

truitepassion.fr 05/06/2019 21:09

Je l'espère aussi, Olivier , ca va finir par payer et le compte poisson va augmenter .
@+