Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouverture

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!
Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!

Les beaux jours arrivent enfin sur les contreforts du Vercors, les rivières sont belles à pêcher, rien de tel que de faire une petite sortie le samedi après-midi.

Il ne fait pas encore trop chaud, la nature commence à se découvrir, les papillons volent, les oiseaux chantent qu'il est bon de se retrouver sur les rives des cours d'eau, prêt à satisfaire un moment de passion. Bien qu'il soit parfois aléatoire de pêcher l'après-midi (risque qu'un confrère soit passé le matin), je ne refuse pas au printemps de pêcher en après-midi, je trouve cela même agréable et on peut très bien prolonger ce moment de pêcher jusqu'au coup du soir.

Pour cette après-midi de ce samedi 25 mai, je vais partir à la découverte d'un secteur que je n'ai jamais pêché, je vais y découvrir des grands plats aux courants vifs entrecoupés de chutes (prise d'eau) issus de la main de l'homme servant dans le passé à alimenter en eaux les champs ou quelques moulinages et moulins.

Qui dit chute, dit en dessous secteur profond, secteur ou la truite trouve toujours de quoi vivre et rester, donc secteur que tout pêcheurs aiment prospecter.

Bref, malgré, ces gourds profonds, malgré de jolies sous-berges, de jolis profonds parfois et des gros blocs offrant des secteurs ou l'on peut croiser la truite Fario, après pas loin de deux heures de pêche, je vais friser "la catastrophe ".

Pas une touche, pas un poisson, je vais ensuite faire "ma pêche" en l'espace d'un bon quart d'heure et de deux jolis coups de lignes qui vont me donner deux jolis poissons. La dernière demi-heure ne donnera rien, je vais juste m'amuser à faire tomber dans l'eau les chenilles de la pyrale du buis pendantes aux branches des buis déjà mort hélas !!. Une sacré "saloperie" cette chenille et ce papillon qui en découle, une catastrophe écologique pour la Drôme mais pas que….

Bref après trois bonnes heures de pêche, deux truites et un joli plongeon dans l'eau fraiche, je vais regagner ma voiture avec à l'esprit un sentiment mitigé. Sans doute et pour ne pas rester sur ma première impression j'irais d'ici quelques temps, revisiter ce secteur afin de peut-être, me faire une autre opinion et savoir si oui ou non les poissons fréquentent en nombre suffisant ce secteur de cette belle petite rivière descendant du poumon de la Drôme (le Vercors).

A très vite ....

PS: Pour l'occasion j'ai pêché avec la canne elfix fast de chez Delacoste, avec le moulinet DTR de chez Garbolino, mon appât était le petit terreau monté sur un hameçon numéro 10, tige longue spécial ver.

Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!
Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!
Trois heures de pêche, un samedi après-midi !!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article