Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouverture

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Après m'être perdu dans les eaux sombres de la Sioule, après avoir tiré les conséquences de ce week-end difficile, où il m'a fallu sortir de mon confort et analyser le pourquoi du comment, il fallait que je retourne me ressourcer dans des lieux que je connaissais bien et où j'allais pouvoir revenir à un confort de pêche. Des lieux où j'allais prendre du poisson, sans me prendre la tête à savoir ou va ma dérive, à savoir quelle hauteur d'eau pêcher, même si cela fait partie intégrante de la pêche. J'allais retrouver l'esprit du chasseur et celui du pêcheur randonneur.

La météo n'était certes pas en ma faveur, mais qu'importe je savais que j'allais trouver au fond de ses petites vallées qui montent vers les monts de la Drôme, des endroits protégés des intempéries. Je savais pertinemment que j'allais retrouver les esprits des lieux au combien emblématique de cette pêche si particulière qu'est la pêche aux appâts naturels en ruisseaux.

Le vent soufflait fort, même là-haut, parfois quelques flocons venaient parsemés l'atmosphère d'une touche d'humidité. Bien à l'abri dans mes habits de pêcheur, bien à l'abri au fond de cette vallée, j'ai commencé ma partie de pêche par la prise d'une très belle truite (au alentour de 30cm) après avoir loupé une de ces cousines. Je vais continuer comme cela au grès des coups de lignes, de gourds en petit courant, de poste en poste, je vais me satisfaire de la prise de quelques poissons, même si je sais que cet endroit en contient bien plus, ainsi va la pêche.

Je vais même me surprendre à ne pas raller lorsque ma ligne viendra fleurter avec les branches de buis, viendra s'entortiller dans les branches hautes. En un week-end j'avais perdu l'habitude de tout cela et j'étais heureux (enfin si on puisse dire) de retrouver la difficulté dans tout ce qui entoure l'univers du pêcheur de ruisseaux.

Je ne pourrais prendre la dernière truite là où je sépare le ruisseau, là où je sais qu'elle reste l'inéluctable témoignage de la vie aquatique, je me satisferais juste de son ombre furtive après lui avoir jeté en pâture le ver de terreau qui me servait d'appât.

Je vais redescendre par le petit chemin jusqu'à ma voiture pour me mettre au chaud car, il faisait vraiment un froid polaire en ce début de mois de mai (7 degré au thermomètre).

J'ai partagé mon sandwich avec celui qui aujourd'hui me suit dans mes périples halieutiques, j'aurais apprécié un bon café, mais je n'avais pas le temps, le soleil pointé le bout de son nez les truites d'un autre ruisseau m'attendaient pour l'après-midi.

 

Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!

Au moins quatre ans que je n'avais pas mis les pieds sur les rives de ce véritable bijou, de cet écrin de beauté serpentant de cascades en cascades. Ici point de niveau bas, point de crainte à avoir des étiages de plein été, ça coule, ça file et le spectacle est magnifique.

Je ne pensais trouver que très peu de poissons dans cet écrin, mais finalement je vais faire quelques belles truites jusqu'à cet infranchissable. Infranchissable signifiant le départ d'une rivière morte, je la retrouvais comme je l'avais laissé, c'est-à-dire de l'eau, des cailloux et pas de truites.

La nature fait parfois mal les choses, c'est ainsi, mais que voulez-vous, alors comment voulez-vous qu'une truite puisse avoir les chances de se reproduire dans ces zones totalement bouchés par le calcaire. On pourrait bien prendre des truites de l'aval pour les monter vers l'amont, mais mis à part 

satisfaire le plaisir des pêcheurs fréquentant ces lieux, l'intérêt serait à un moment donné nul car, les truites ne peuvent se reproduire sur ces zones colmatées.

Il pourrait y avoir la solution de l'alevinage, mais cela serait mettre en péril la gestion patrimoniale qui fonctionne certainement sur l'aval (le ruisseau alors n'est pas calcifié).

Alors que faire de cet endroit le laisser sans vie ? Je n'ai hélas pas de réponses aux questions que je me pose, en tout cas il est bien triste de voir ce ruisseau, cousin d'un torrent qui sur la partie amont n'a plus de vie alors que bien d'autres en ont une et éprouve à la garder durant la période estival (sans doute la critique pour les cours d'eau).

La nature est parfois bizarre, les cours d'eau le sont eux aussi, je ne m'explique pas que certains sur certaines zones ressemblent à des secteurs bétonnés tellement que leurs sols sont obstrués par le calcaire, c'est le plus souvent les zones amonts, mais parfois aussi les zones aval, parfois sur des secteurs au milieu alors que l'amont et l'aval possèdent des fonds de qualités pour la reproduction de la truite Fario. Est-ce que cela viendrait-il, des sols ? De la végétation rivulaire ? Je ne le sais pas et j'aimerais avoir des réponses à mes questions. Ce phénomène reste propre au massif du Vercors car, je n'ai jamais vu pareil chose ailleurs, souhaitons juste que ce phénomène sans doute aggravé par les pollutions depuis des années, ne soit pas la mort de certains cours d'eau.

Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!Pêche en ruisseaux et réflexion d'un pêcheur !!!!!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article