Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Les fous du Toc, sont encore à l'honneur dans l'interview du pêcheur. Après notre président, voici notre trésorier, fin pêcheur de la haute Garonne. Pratiquant la rivière Ariège, le Salat et le Garbet , entre autre, Jean-Philippe Massot à gentiment répondu aux questions de l'interview du pêcheur. Je vous laisse en sa compagnie, afin de découvrir un peu plus le passionné de la truite et l'amoureux des Pyrénées. 

L'interview du pêcheur ( N16).

 1 Nom & prénom ?

     MASSOT Jean-Philippe

  2 Age ?

     49 ans

   3 Profession ?

      Informaticien (Analyste exploitation)

  4 Quel est le département où tu résides ?

       Le 31, département ou je suis né.

   5 Depuis combien de temps pratiques-tu la pêche?

Depuis l'âge de 8 ans. J'ai débuté avec mon père et mon grand-père au coup et au bord de la mer. Je pêchais aussi avec mes cousins, la rabote et le goujon dans le ruisseau. Sinon, je pêche au toc depuis 32 ans. A mes débuts, j’ai eu l’opportunité de rencontrer 3 copains au lycée (en 1ére) qui pêchaient au toc et surtout d’apprendre à pêcher avec eux. Gilles Coltro, élève de grands pêcheurs pyrénéen, nous a bien guidé et nous a appris à bien maîtriser cette pêche. Sur ces quatre, Pascal a arrêté, sinon avec Gilles et Bernard, on fait toujours des sorties ou des week-ends pêche.

6 D’où te vient cette passion?

     Tout comme la chasse, elle vient de mon père et mon grand-père.

  7 A quel âge as-tu pêché pour la première fois?

     A l'âge de 8 ans, ce jour-là, j'ai jeté de rage ma canne (marre d'accrocher) et je voulais plus entendre parler de pêche.                                                                         8 Quelle est ta pêche de prédilection?

     Le toc pyrénéen est ma pêche de prédilection

 9 Quelle est ta technique de prédilection?

    La pêche aux appâts naturels dans les grandes rivières.

10 Quel est ton appât ou leurre favori ?

    Étant pyrénéen, c'est l'asticot ou il est autorisé, sinon c'est la teigne, le ver et la nymphe au fil (pheasant tail).

   Beaucoup de pêcheurs pensent que la pêche à l'asticot est facile dans nos rivières pyrénéennes, car ils mettent en avant que les pêcheurs  peuvent « agrainer »  (lol c'est interdit par le règlement) et que la truite mord plus facilement.

   Une truite ou l'asticot est autorisé, est bien plus méfiante car elle est plus sollicitée, et la touche est bien plus rapide et  discrète. Beaucoup de pêcheurs s'y cassent les dents.

  Pour moi, pas besoin d'agrainer pour prendre des poissons...Si certains ne sont pas convaincus, ils peuvent venir avec moi.

 11 Pratiques-tu une autre technique de pêche?

    Oui, je pêche en mer au bord (daurade, mulet au pain, etc..), le carnassier et la pêche au fouet (en sèche, de moins en moins de gobages malheureusement).

 

12 Si oui quels poissons recherches-tu?

     Truites farios, carnassiers et poissons de mer.

13 Lors de tes sorties préfères tu pêcher seul ou à plusieurs ?

     Je préfère pêcher en groupe. Je pêche souvent avec des copains de lycée (Gilles et Bernard) et les copains des Fous de Toc.

     Quand je pars seul, c'est pour des demis journées, je sens que c’est le bon moment et le bon niveau pour aller à la pêche, c’est dans ses moments que  je prends plus de poissons.

 

 14 Quel est ta vision du pêcheur de truite ?

   Pour moi, c'est du bonheur de pouvoir aller au bord de l'eau "taquiner la truite", la traquer, la voir,  l'épuisetter quand elle est de belle taille, la prendre en photo (pas toujours) et la relâcher.

    On profite encore de ses moments de joie, car les rivières se dégradent très rapidement  malheureusement.

15 Nous sommes à l’heure de la pêche en  nymphe au TOC, pratiques-tu cette technique dérivée de la pêche au TOC ?

Oui, je la pratique de plus en plus. Cette année, je me suis même mis à monter mes nymphes. Ca

faisait 20 ans que je n'avais pas sorti mon étau. Le blog frisson halieutique de mon ami "Philtocqueur" m’aide bien et me motive à monter mes propres nymphes.

16 Quel cours d’eau à ta préférence?

   Je pêche surtout l'Ariège, le Salat, le Garbet et le Lez. Mes rivières préférées sont dans le 64, le gave d'Ossau, le gave d'Aspe, le saison, le gave de Pau et les Nives.

 17 S'il y avait une rivière, la rivière de ton coeur laquelle serait-elle ? (un nom et un profil)

    Le lez, ou j'ai attrapé ma première truite, un mâle de 27 cm. Le rossignol (ruisseau école de Léon Foch) et le Ger, ou j'ai appris à pêcher avec les copains du Lycée.

 

18 Le ou les départements ou tu pêches ?

   Je pêche dans tous les massifs pyrénéens (66, 11, 09, 65, 64), aussi l'Aveyron 12 et le Tarn 81.

 19 Pêches-tu plus en semaines où plus le  week-end ?

     Je travaille le week-end, et donc je pêche en semaine. Je prends quand même des jours de congés pour faire des week-ends pêche avec les copains.

20 Ta préférence va plus à une pêche matinale, ou une pêche d’après-midi?

Peu importe.

21 Durant la saison de pêche, quel mois à ta préférence et pourquoi?

   J'attends avec impatience l'étiage donc l'été. Sinon, le mois préféré est juin. J'adore les pêches fines.

 

22 Quel matériel utilises-tu pour la technique que tu pratiques?

     J'utilise une canne à fil intérieur ou des anglaises pour le toc, une épuisette avec un manche automatique qui a plus de 25 ans, tout type de moulinets.

23 Fil & bas de ligne quel marque utilises-Tu ?

    Le fil est un bi-fluo (SUFFIX ou Sempé)

     Bas de ligne (Teklon Gold ou Milo)

24 Pour ton bas de ligne quel type de fil utilise-tu ( nylon classique, fluoro) et pourquoi ?

    Nylon classique non brillant (Clin d'oeil à mon ami guide pêche Lionel Armand). J'ai pêché avec du fluoro, il est moins résistant et au bout d'une saison, on peut jeter la bobine.

25 Peux-tu décrire aux lecteurs la composition de ta ligne de basse suivant les saisons ( fil, plombs, hameçons etc..) ?

    Je me base sur les plombées classiques, elles sont très bien décrites dans les livres techniques d'Alphonse Arias, Pierre Sempé et Jean Lamoure.

    L'été, je pêche très léger, je suis sur une pêche rapide et je provoque le poisson.

    Sinon, j'adapte une plombée suivant le débit, la rivière et l'appât utilisé.

     Les hameçons que j'utilise, pour le ver c'est tige longue de taille 14 à 12 et pour les autres appâts tige moyenne ou courte de taille 16 à 14.

 

26 Epuisette ou non lors de tes parties de pêche ?

    Oui, ma fidèle épuisette de 25 ans. Non, dans les ruisseaux ou petits torrents.

  27 Pratiques-tu la pêche avec hameçons sans ardillons ?

     Oui parfois

  28 Ton regard sur le sujet ?

     Je pêche de plus en plus sans ardillon. J'ai autant de décroches avec ou sans ardillon.

29 Cuissardes ou waders ?

    Waders

30 Quel budget par saison consacres-tu à la pêche?

   Entre 500 et 1000 euros, voir plus..

31Une canne et moulinet que tu voudrais posséder ?

    Je les ai déjà... PS Dark de Pierre Sempé et la Native (livrée à Noël en main propres de mes amis Matt & Lenka).

32 Un souvenir de pêche en quelques mots ?

    J'ai plein de souvenirs de pêche, ça serait difficile de tenir en quelques mots. Je préfère les raconter de vives voix, il faut venir pêcher avec moi.

33 Un livre sur la pêche qui serait ton livre de chevet ?

     Voici ma bibliothèque de chevet :

-L'art de pêcher la truite" Léon FOCH, 1928

- Avec dame truite" Léon FOCH, 1961

-Le guide Arias du vrai pêcheur de truite" Alphonse ARIAS, 1988 et tous ses autres livres. ( je les ai lu tous avec grand plaisir).

-Ma pêche au Toc - Une autre pêche, ses techniques et applications" Pierre SEMPE, 1997 et La truite aux appâts vivants" Pierre Sempé 2014

-La truite en eaux vives - Méthodes modernes du toc" Jean LAMOURE, 1973

34 Un pêcheur vivant où disparu avec qui tu aurais aimé partager un moment de pêche ?

  Jean Lamoure ou Pierre Sempé. J’aurai dit Alphonse Arias, mais on partage déjà quelques moments au bord de l’eau. Trois pêcheurs qui m’ont fait progresser et qui ont donné une autre dimension à notre pêche au toc.

   J’ai le privilège d’aller pêcher avec de très bons pêcheurs au Toc. Ce sont des amis avec qui je partage de bons moments, et surtout on partage nos connaissances et nos parcours. La plupart de ses amis sont dans "la team des fous du toc."

35 Sempé, Delacoste, Daiwa, Garbolino, Hearty Rise, Pezon & Michel, Mitchell  où va ta préférence ?

   Tous ses fabricants ont de très bons produits, c’est difficile de faire une préférence sur une marque. Je choisis un matériel suivant ma pêche.

36 Fil intérieur où anglaise ?

   Fil intérieur sur les ruisseaux et torrents très encombrés, sinon anglaise.

37  Es-tu le possesseur d’une canne artisanale ?

   Oui, j’ai une canne fil intérieur fait par un ami.

38 La pêche est pour toi une passion où un simple loisir?

    C’est une passion et c’est surtout un moment pour décompresser et de partage avec les copains.

39 Si tu devais pêcher dans un pays étranger où irais-tu et pourquoi ?

     L’Islande pour le saumon. La Patagonie, la Mongolie ou la Nouvelle Zélande pour la truite.

40 As-tu déjà eu l’occasion d’employer les services d’un guide de pêche ?

   Oui, Lionel Armand en 2017.

    Malgré, 30 ans de pêche au toc, j’ai encore appris pas mal d’astuces, je dois apporter des corrections sur mon lancer, je dois mieux passer mon appât sur des fonds et des courants en eau profonde, je dois améliorer mon lancer, ne pas hésiter de plomber près de l’appât, etc….

    Lionel Armand est très professionnel, il a la maîtrise et  l’art  de pêcher la truite (et d’autres poissons) et il a la connaissance de plusieurs technique de pêche (toc, mouche, leurres, etc..). Il connait bien ce poisson, son milieu, le biotope et les habitants de ces gaves. Il voit vite tes défauts et te corrige rapidement, n’hésite pas de te conseiller ou à te donner une astuce.

    J’ai très apprécié son contact, sa façon de voir la pêche, ses conseils et ses astuces.

     Expérience à refaire. Ca permet de se remettre en question.  Un grand merci à lui. 

41 Si oui lequel et sur quel cours d’eau ?

    Le saison

42 Si non comptes-tu le faire un jour ?

    Je ferai sûrement un autre guidage. Je n’ai pas fait mon choix. Il y a plein de bons guides de pêche en France, le choix est difficile.

43 Es-tu engagé dans le monde associatif de la pêche ?

   Je suis trésorier des Fous du Toc.

    J’ai intégré cette association gérée par mon ami Fabrice Pons le président. Il amine de main de maître le site et cette association des fous du toc.

     Je suis dans la même optique qui est de défendre et de promouvoir notre pêche au toc, et aussi de défendre nos rivières.

44 Si non prévois-tu de le faire ?

     J’aimerai intégrer une APPMA qui gère des rivières de 1ére catégorie mais manque de temps.

45 Si demain tu devais mettre un terme à la pêche, que ferais-tu à la place ?

   Question très difficile à répondre, si je ne peux plus aller à la pêche, alors il faudra que j’ai une grosse incapacité physique.

    Sinon, j’ai d’autres occupations comme la chasse, les champignons ou les jeux vidéos (je suis Geek).

46 No-kill où prélèvement raisonné ?

     Prélèvement raisonné. Le no kill est réservé aux chapeaux à plumes….

47 Ton regard sur le sujet ?

   Les mots no et kill m’énervent. Il ne faut pas tombé dans l’extrémisme.

    Le no-kill ne fera pas revenir plus de poissons, c’est la qualité de l’eau et de l’habitat des rivières qui compte le plus, pour avoir une population de poissons et un biotope impeccable.

     Je suis pour une gestion patrimoniale et faire plus de réserves de pêche ( faire tourner ces réserves tous les 2 ou 3 ans).

     Il faut arrêter de mettre des truites de bassines dans les rivières de 1ére catégorie. (mauvaise gestion)

     Il faut aussi protéger les frayères ou en aménager.

48 Quel est ton regard sur la gestion de la pêche en France ?

    Pour commencer, je ne suis pas pour dépenser de l’argent pour des campagnes de pub sur le tour de France. La fédération nationale de pêche devrait garder cet argent pour gérer la pêche, aider les autres fédérations et aider les APPMA pour mieux gérer leur territoire.

     La majorité des APPMA ne font pas leur boulot de protection du milieu aquatique et ne sont pas aider par les pêcheurs et leur fédération.

     Les fédérations de pêche ne sensibilisent pas assez les pêcheurs sur la défense et le respect du milieu aquatique, ne communiquent pas assez auprès des pêcheurs.

49 Comment vois-tu la pêche dans l’avenir ?

   L’avenir est sombre !!!!!!

   Il y a de plus en plus de centrales hydroélectriques (lobby d’une énergie verte ??), de plus en plus de seuil (mauvaise circulation des sédiments et réchauffement des eaux).

     Les débits des rivières ne sont pas respectés par les barrages et les centrales (beaucoup de mortalité).

     De plus en plus d’herbiers dans les rivières ??

     Et maintenant, sur l’Ariège, des parasites se développent provoquant la maladie du PKB à nos truites. Nous avons un grand nombre de mortalité. J’espère que cette maladie du PKB ne soit pas présente dans d’autres rivières.

     Le climat devient de moins en moins favorable pour nos rivières (de plus en plus de sécheresse ou de grosses crues).

 

50  Au vu des conditions climatiques de plus en plus compliquées, au vu du réchauffement climatique impactant les cours d'eau, quel est ton regard de pêcheur et amoureux de la nature ?

  La nature est détraquée par l’homme.

   On constate un réchauffement climatique et de plus en plus de catastrophes liées aux intempéries.

    A  la pêche, à la chasse ou simplement en se promenant, on constate aussi la disparition d’un grand nombre d’animaux, de poissons et d’insectes.

    Nos politiciens font l’autruche et préfèrent nous taxer pour dire qu’ils font de l’écologie.

     Il faut essayer d’agir à notre niveau et ensemble, et avec tous les pêcheurs, afin de protéger notre milieu aquatique et d’avoir une bonne biodiversité.

 

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. Et surtout merci pour tous les lecteurs du site "truitepassion".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine Rouja 15/06/2020 13:23

Je commence à aller pêcher la rabaute dans l'Ariege puis je pêcher à l'asticot. Je comprend rien à la catégorie 1et 2

truitepassion.fr 15/06/2020 20:51

Bonsoir,
Je ne serrais vous dire d'aller voir sur le site de la FD de l'Ariege, vous trouverez toutes les informations . Pour la 1er et la seconde catégorie, voilà ce que je peux vous dire, la première est pour les salmonidés ( truites, ombres etc..) et la seconde pour les carnassiers et les poissons blancs. Il y a des modes de pêches autorisés pour chacune , ainsi que des appâts et les poissons qui y vivent, ont leur propre fermeture ( ex la truite qui est ouverte en gros de mars à septembre). Encore une fois je ne serai vous dire de demander le dépliant de votre fédération, il y aura tous les renseignements que vous cherchez ( date d'ouverture et de fermeture, techniques de pêche autorisées etc..)
Cordialement,
Serge