Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.fr

Test de la canne spécial TOC " Riverway " de chez Caperlan par Alexandre Remiot.

Caractéristiques:

- Longueur : 3.90 m
- Encombrement : 1.37 m
- Nombre de brins : 3
- Poids : 172 gr
- Puissance : 5 gr - 25 gr
- Matière : Carbone
- Action : Semi Parabolique - Progressive

-16 anneaux déportés pour assurer la meilleure glisse possible du fil, en toutes conditions.

Test de la canne spécial TOC " Riverway " de chez Caperlan par Alexandre Remiot.

En 2019 la marque Caperlan, fait peau neuve dans sa gamme de canne spécial appâts naturels.

En effet la marque lance sa nouvelle chouchoute " la canne TOC : Riverway", première canne d'une série revisitée et réétudiée qui s'annonce très prometteuse et qui n'a rien à envier à ces consœurs.

Bien entendu 100% carbone et d'une longueur de 3m90, cette canne au design "soft" et discret m' a surpris par sa légèreté dès ma première prise en main, 172 g je trouve cela plus que correct quand on sait que certaines marques ne font pas forcement mieux ou alors à des prix bien plus élevés.

On est tout de même sur une canne à seize anneaux déportés.

La puissance est annoncée à 5-25g mais, difficile réellement d'évaluer la puissance d'une canne, cela explique peut-être que beaucoup de modèles n'ont pas vraiment de puissance annoncée, pour ma part je pense que l'on est pas loin de ce calibre !!!!!

Du côté de son action on est sur du progressif en pointe, la progressivité de la canne se fait vite ressentir lors du combat. Bref cette canne « typé anglaise » en trois brins convient parfaitement pour des rivières de taille moyenne voir plus grande.

Je trouve les anneaux assez bien repartis et de bonnes factures à voir dans la durée. Pour être totalement objectif, je pense tout de même que les deux premiers anneaux auraient mérités un déport un peu plus prononcé par rapport au blank afin que le fil ne soit pas trop près du corps de la canne lors de pluies soutenues pour éviter le collage du fil sur le blank.

La poignée en liège est de qualité respectable et possède un diamètre étudié pour une bonne prise en main. Le système de fixation du moulinet est constitué de deux bagues mobiles nous permettant de fixer, le moulin où on le désire sur la poignée et même si je ne suis pas du tout "Fan" de ce système d'attache il faut reconnaître que cela, permet d'obtenir une canne au poids plus qu'intéressant (à noter quand même que l'équipe de conception est en train de travailler pour les prochaines cannes " Riverway" sur un porte-moulinet plus fiable avec un système de serrage qui équipera les bagues).

L'accroche hameçon quant à lui est ligaturé proprement à hauteur du talon de la canne, un talon au design innovant pour la marque, attention à ceux qui comme moi ont plutôt l'habitude de l'accroche hameçon juste au-dessus de la poignée car, on a vite fait de fixer la ligne sur le 1er anneaux et donc d'abîmer celui-ci !!

Question prix on est à 50 euros, il y a du pour comme du contre, je m'explique :

-Le pour, car la canne reste ouvert à tous les budgets et ça c'est « top » car cela permet d'avoir une canne correct principale ou secondaire à un budget raisonnable

- Le contre, reste le risque que certains pécheurs, l'assimilent à une canne bas de gamme au vu de son prix, ce qui est loin d'être le cas.

Le choix de ce tarif reste cependant un vrai choix des chefs produits de la marque afin de favoriser le plus grand nombre de pêcheurs sportifs, mais aussi d'ouvrir de nouveaux horizons sur le rapport qualité prix que peut avoir une canne à pêche.

Test de la canne spécial TOC " Riverway " de chez Caperlan par Alexandre Remiot.

Afin d'être pertinent et objectif, afin de connaitre "un peu "la canne" en action de pèche, j'ai donc effectué de nombreuses sorties avec elle, sur deux rivières du département du Var au profil complètement différent:

-Le Verdon rivière frontalière entre le département du Var et celui des Alpes Maritimes où sur sa partie basse elle alterne, long calme et petits rapides. Puis avec un régime plus soutenu, voir torrentueux par endroit sur les hauteurs de Castellane.

-L'issole rivière du centre Var au débit fortement impacté par des sécheresses répétitives et aux débits d'étiages déjà, très marqué en ce début de saison.

Petite appréhension lors de ma première sortie, vite évaporé par son incroyable sensibilité et sa résonance qui n'a rien à envier à d'autres gammes. Ajoutez à ça, sa légèreté et cette canne fait le parfait prolongement du bras lors des parties de pêche. J'avais aussi un peu peur de la réaction de la canne lors des lancés avec des plombées plutôt "light" voir du très "light" (en dessous, du gramme que j'utilise très fréquemment) vu que les rivières de chez moi sont souvent très basses. Il n'y a pas à dire les seize anneaux et l'action de pointe très progressive font bien le "JOB" !!!! La glisse se fait toute seule. La puissance de la canne permet éventuellement d'utiliser la canne en torrent sur des plombées plus soutenue.

Une canne donc avec une certaine polyvalence qui m'a permis de prendre du poisson sur des configurations de cours d'eau totalement différent. Attention tout de même lors de certain lancé, à ne pas donner une impulsion trop forte car, l'extrême souplesse de la pointe peut vous envoyer la ligne presque dans les pieds, un lancé tendu et bien accompagné suffit amplement.

Je n'ai pas pu essayer la canne sous la pluie (c'est un phénomène rare dans le sud), je ne peux donc, m'exprimer sur la glisse par temps humide.

De la sensibilité oui mais pas que cela, une bonne réserve de puissance aussi, je me suis exercé sur des poissons connus pour leur combativité, tel que le barbeau commun ou fluviatile, des sujets de soixante cm ont pu être mis au sec sans problème dont un que j'ai dû extirper d'un long herbier, en moins de cinq minutes, le but étant de ne pas ménager la canne. De très belles truites du Verdon ont pu aussi goûter à sa réserve de puissance.

Sa souplesse dans un premier temps nous permet de travailler de gros poissons sur des diamètres relativement fin la canne absorbant bien les rushs, elle nous laissera dans un second temps la puissance nécessaire pour bien les brider.

Bien entendu, on est pas sur une canne parfaite, certain détail sont à travailler comme indiqué ci-dessus et il reste dans le temps à voir comment se comporte les matériaux, mais messieurs pas d'amalgame on est sur une canne à cinquante euros.

Un dernier détail tout de même et il a son importance !!

Chez Décathlon vous avez la possibilité de faire une sortie test et de vous faire votre propre idée gratuitement. La canne est garantie deux ans ce qui est loin d'être négligeable quand on sait « la misère » que l'on met à nos cannes parfois.

Cette canne est visiblement un début !! Une gamme complète "Riverway" devrait bientôt voir le jour pour les prochaines saisons...affaire à suivre donc !!!

Une canne pensée par des pêcheurs, une équipe de passionnés, des concepteurs concernés sur le sujet qui ont fait de ce produit une canne remarquable pour tous et qui vous surprendra de sa prise en main à la mise au sec de poissons de taille bien plus que respectable.

Texte et photos Alexandre Remiot .

Test de la canne spécial TOC " Riverway " de chez Caperlan par Alexandre Remiot.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacky T 16/04/2019 14:19

alors on est bien d 'accord Serge .
c 'est ce que je pensais aussi, car ici peu de larges ruisseaux bien dégagés.
Mais ça doit être pas mal je pense quand on peut.

Merci des infos Serge A+

truitepassion.fr 16/04/2019 18:59

Tu sais Jacky à condition qu'il n'y est pas un niveau d'eau digne d'un torrent ou il faut pêcher le poste, en milieu ouvert pêcher avec une canne de type anglaise, courte ( 3,20; 3,45m) est vraiment sympa, on a quand même un ressentie inégalé et ça ne peut être que pur plaisir.
@+ mon ami

Jacky T 15/04/2019 11:56

Interessant .
Je suis toujours interrogatif quant à partir pêcher avec ma canne anglaise dans mes ruisseaux et torrents alpins super encombrés, et je n 'ai jamais osé pas m' aventurer avec, dans les ronces et arbustes avec l obligation de repliage de canne à chaque fois, ce qui est quand même une contrainte de mon point de vue par rapport à une télésco. Mais j avoue que ça doit être jouissif sur une anglaise.
arf faut que j 'essaie !

truitepassion.fr 16/04/2019 10:34

Jacky tu va sans doute y gagner en sensibilité, mais tu va y perdre en confort pour la prospection, pour moi en ruisseaux encombrés, comme en torrent rien ne vaut une canne telereglable de bonne longueur.
A+