Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

Dans la seconde partie de cette série d'articles sur les pêcheurs de ruisseaux, je vais aborder le côté technique, de la chose, je vais vous parler du matériel qu'il faut avoir au bord de l'eau.

Rien de bien exceptionnel, rien de plus que le pêcheur traditionnel, si ce n'est sans doute la canne, ou les cannes qu'il est mieux d'avoir afin de se faciliter la vie, si je peux m'exprimer ainsi.

En effet comme tous pêcheurs dignes de ce nom doit le savoir on ne pêche pas une rivière moyenne, comme on pêche un ruisseau, il faut une canne adaptée au secteur et au milieu.

L'intelligence etant d'adapter son matériel, à l'endroit que l'on choisit de pratiquer.

Bref quoi qu'il en soit je vais vous détailler dans cet article et dans les suivants tous ce dont vous allez avoir besoin pour pêcher ces endroits de paradis.

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Commençons par le commencement, avec le couvre chef, bien qu'en principe les rives des ruisseaux soient bien peupler en arbres et qu'il y est de bonne zone ombragée, il convient de porter quelque chose sur sa tête. Vous avez le choix entre la casquette, le bob et le béret, pas mal de pêcheurs choisissent la casquette, pour ma part et ce n'est plus un secret je pêche avec un béret basque (la galette comme les chasseurs alpins), c'est ma marque de fabrique.

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Les lunettes polarisantes, sont une chose précieuse à avoir absolument dans son gilet de pêche, elles restent primordial lors de l'action de pêche, par grand soleil et forte luminosité.

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Le gilet ou chest pack, aux choix du pêcheur, il doit avoir un bon nombre de poches, être très pratique et faciliter la partie de pêche. A chaque pêcheur son utilisation et chaque chose aura sa place afin de ne pas trop perdre de temps aux bords de l'eau, l'essentiel étant de pêcher.

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Dans votre gilet aux larges poches, il vous faudra avoir hormis votre carte de pêche de l'année, une boite de plomb distributrice ( n8 au n2). Personnellement, je prends des boites distributrices par numéro de chez Pafex et cela depuis des années. Ces boites restent un peu plus cher à l'achat, mais je les préfère aux boites classiques.

D'autres marques que Pafex, distribuent ce genre de boite ( Delacoste, Sempé etc..).

Sans oublier quelques chevrotines d'un à deux grammes pour pêcher les profonds.

Une pince à plomb indispensable pour serrer ou enlever les plombs de votre ligne.

Une pince dégorgeoir, ainsi qu'une pince écrase ardillon et une petite pince coupe fil.

Une boite à casier pour vos hameçons du numéro 6 au n12 suivant l'appât utiliser.

Des hameçons bien entendus, toujours fin de fer et droit, à hampe longue pour le vers et à hampe courte pour les autres appâts ( mouche naturelle, sauterelle, teigne, porte bois).

Quelques indicateurs de touches, là aussi vous avez le choix des couleurs et le choix entre ceux auto-bloquants ou ceux à bâton.

Une bobine de 25m pour le bas de ligne toujours prendre le diamètre inférieur au corps de ligne. La marque et les modèle restant au choix du pêcheur, le " teklon gold" restant sans doute la référence, mais vous pouvez aussi utiliser par exemple, le " stroft" ou le " platil".

La pêche en ruisseau étant réduite à ça plus simple expression, il est inutile d'utiliser d'émerillon pour sa ligne de pêche.

Par contre, la petite serviette éponge sera très utile pour vous essuyer les mains après avoir pris un poisson, les boutons de services vous rendrons la vie plus facile avec les quelques pinces accrochées sur votre gilet.

Vous ferez aussi un bon geste pour la nature en utilisant le "récup fil " de Serge Marty, outil idéal pour récupérer vos morceaux de fil usagés.

Si vous voulez garder un souvenir, des endroits pêchés, ou immortalisé la robe d'une truite, un appareil photo numérique étanche vous sera très utile.

Je pourrais aussi vous conseiller d'avoir dans les poches de votre gilet de pêche, un thermomètre, très utile pour prendre la température de l'eau et ainsi vous faire une idée sur l'appât à utiliser.

 

 

 

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Obligatoirement si vous voulez pêcher aux appâts naturels, il vous faut des appâts naturels et surtout de quoi les transporter durant votre partie de pêche. Je sais que beaucoup d'entres vous utilisez des boites en plastique, mais de grâce s'il vous plait il n'y a rien de mieux pour faire " dober" quelques vers de terreau en plein été.

Alors, s'il vous plait utilisé plutôt le sac à appât en toile, avec un peu de mousse humide pour le vers et des boites en bois pour les autres appâts. Pour les boites je vous conseille celle de l'ami Christian Boisse ( la boite à mouche du 12).

Il vous faudra aussi une petite boite pour placer vos nymphes, car la pratique de la nymphe au toc trouve aussi une bonne place dans les ruisseaux.

 

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Dans les ruisseaux, il ne me parait pas utile de vous encombrer d'une épuisette, elle sera plus un encombrement qu'une chose utile. Et puis si vous tombez sur " un monstre " ce qui arrive parfois (je ne vous raconte pas des bêtises, car on peut parfois trouver en ruisseau, des poissons de 40 cm), il faudra savoir être plus malin qu'elle, afin de la mettre au sec.

Par contre, si vous voulez garder un poisson, un panier sera très utile, bien plus utile que la poche placée dans le dos de votre gilet de pêche.

Je sais que je vais faire grincer les dents de pas mal de mes amis pêcheurs, mais je préfère de loin garder une truite de ces ruisseaux, pour la déguster car je sais qu'elle sera gouteuse et que je vais me régaler plutôt que de manger de la " merde" en gardant une truite portion ou une AEC mise à l'eau pour contenter le pêcheur qui veut " rentabiliser sa carte" encore que je n'aime pas cette formule.

Mais bon pour moi c'est comme "bouffer " un steak issu de la grande surface et un autre issu d'une viande choisie par mon boucher je sais ou va aller mon choix.

Bref et juste pour finir là-dessus,  quoi de mieux qu'un joli panier en osier de Michel Galinier afin de garder sur un lit de fougère le poisson d'une matinée, voilà pour cette aparté.

 

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

Bien que parfois une bonne paire de cuissarde suffise pour pratiquer la pêche en ruisseau, moi je vous conseille pour un confort de pêche optimal, l'utilisation d'un waders ou d'un pantalon de waders.

Vous avez aussi le choix entre le respirant et le néoprène, ce dernier étant plus destiné pour les débuts de saison, je vous conseille par la suite soit l'utilisation d'un waders respirant soit l'utilisation des cuissardes. Mais il est plus agréable de pêche en waders en plein été que de transpirer dans des cuissardes. Il pourra aussi rester une place durant les mois d'été pour la pêche en short et chaussure de randonnée, mais je ne suis pas très " fan" de cette pratique.

Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).
Pêcheur de ruisseaux ( seconde partie).

La veste de wading vous sera très utile en début de saison ou lors des parties de pêche, sous la pluie, la veste polaire vous tiendra chaud durant les pêches matinales de début de saison, ainsi que le tour de coup.

A très vite pour la suite .

PS: Photos non contractuelles et issu d'internet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lamy rene 07/11/2018 17:48

Voila un bel article bien fourni et plaisant .En cette période de jachère pour nous toqueurs ça fait rêver et patienter agréablement ....meme le panier de Mr et me Galinier ,avec ,pour moi un caducée réalisé par sa fille ...du bonheur ..MERCÎ cher Serge ...à bientot le plaisir de te lire ...j'aime bien les avis sur le matériel surtout lorsqu'ils restent pertinents et indépendants .rené de Lyon .

truitepassion.over-blog.com 07/11/2018 21:04

René , on m'a fait la même remarque que toi , j'essaie d'avoir un avis sur des choses que je connais , ou que mes amis connaissent. J'essaie et cela n'est pas facile de ne froisser personne, mais bon comme je le dis quand c'est bien il faut le dire et quand c'est pas bien aussi, franchement il y en a marre que certaines marques nous prennent pour des C... Je suis libre et je le resterai et ce qui me fait plaisir c'est de faire de la pub pour des petits qui font des choses superbes pour les pêcheurs, comme les paniers de Michel Galinier, ou les boites en bois de Christian. Dans cette article je n'ai pas trop cité de marques car ce n'étais pas le but, chacun est libre d'avoir son propre matériel et son avis sur divers choses. J'ai donné mon point de vue de pêcheur de ruisseau, mais on peut très bien pêcher de la même façon que moi et utiliser d'autres choses en fil, plombs, hameçons etc.…
Merci pour ton commentaire et rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de cette série.
Serge