Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

Des cannes sur le "tancarville".

Tel le charcutier qui fait sécher jambons et saucissons au séchoir, j'ai passé quinze jours à faire sécher le liège de mes cannes après, avoir mis plusieurs couches d'huile de Lin, sur ces dernières.

C'est bien la première année que je tente cette expérience, d'habitude je me contentais simplement de nettoyer, les cannes avec un peu de liquide vaisselle dilué dans de l'eau tiède, ensuite de les essuyer avec un chiffon doux et sec et pour finir de passer sur les blanks un peu d'huile de paraffine pour passer l'hiver dans les divers étuis et housses en toile.

Pour les lièges je me contentais simplement de leur redonner un petit coup de neuf par un simple coup d'éponge (eau plus quelques gouttes de javel).

Cette année j'ai voulu en faire un peu plus, j'ai voulu nettoyer et entretenir le liège de mes cannes, avec un peu d'huile de Lin.

Après avoir mis, la photo de mes cannes séchant sur ce vieux "tancarville" sur Facebook ( pour ne pas le nommer), plus quelques mots, j'ai vu affluer les commentaires de mes collègues pêcheurs.

Les réseaux sociaux ont quand même un bon côté, quand on ne sait pas, que l'on hésite, que l'on veut un renseignement, les amis pêcheurs sont toujours là pour répondre (merci à eux).

Donc après avoir passé la première couche d'huile de Lin avec un pinceau plat ( N20) et publié la photo de mes cannes, j'ai eu tout de suite quelques bons conseilles:

- Diluer l'huile de Lin avec de l'essence de térébenthine pour une meilleure pénétration dans le liège (pénétration à cœur)

- Ne pas hésiter, à passer plusieurs couches.

- On peut aussi utiliser de l'huile dur à la place de l'huile de Lin (info Serge Marty). Lien à la fin de l'article.

-Pour un meilleur séchage, on peut ajouter à l'huile de Lin quelques gouttes de siccatif, sinon on peut utiliser le saturateur pour bois "autoclave". (conseil Christian Boisse).

Personnellement, pour cette année, je n'ai passé que deux couches sur le liège de mes cannes, une première avec de l'huile de Lin pur et une seconde avec de l'huile de Lin mélangée à quelques gouttes d'essence de térébenthine. Suivie entre chaque couche d'une bonne période de séchage dans le garage.

L'an prochain je renouvellerais la même opération, mais je passerais plus de couches avec une finale (huile de Lin et siccatif).

Les cannes sont aujourd'hui rangées dans leur étuis et housses, j'en ai profité aussi pour nettoyer et ranger les moulinets, ma paire de chaussures de wading nettoyée.

Par la même j'ai fait une réparation sur un de mes waders qui avaient une fuite au bas d'une jambe, j'ai nettoyé et laver vestes de wading, gilet de pêche, veste polaire et caleçon et bien d'autres choses.

Tous ceux là, va patienter jusqu'en février, là où les frémissements de l'ouverture vont commencés à ce faire sentir.

 

 

 

 

 

PS: Si vous avez d'autres conseilles, sur l'entretien des cannes et des lièges, quelques petites astuces, je suis preneur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Olive 27/10/2018 15:48

Perso je n'utilise pas d'huile de lin, je n'aime pas le rendu mais ce n'est que mon avis. Donc pour moi c'est juste un nettoyage du liège au savon de marseille.

truitepassion.over-blog.com 29/10/2018 17:07

Chacun à sa propre façon de faire, personnellement je recommencerais cela l'an prochain, après la fin de saison.