Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

Un au revoir au Diois !!!Un au revoir au Diois !!!

Samedi dernier au alentour de midi, je disais au revoir aux ruisseaux, aux montagnes et aux truites du Diois, pour cette saison 2018. J'ai fini sur ce ruisseau qui n'est pas n'importe quel ruisseau, ce n'est pas mon préféré, mais j'y attache une importance particulière, j'y ai parfois fait des pêches maigres et d'autres un peu plus savoureuses.

Mais je me souviens surtout de ma première fois, au mois de mai, avec la découverte non pas d'un ruisseau mais d'un véritable torrent, un torrent grondant des eaux de rochers en rochers. Je me souviens aussi d'y avoir pris ma plus grosse truite ( 42 cm), une truite toute grise, sans aucun point rouge avec une gueule impressionnante.

Aujourd'hui même s'il y a encore des poissons, le niveau d'eau n'est plus la même, dû à divers captages à la source, mais finalement ce n'est pas plus mal, car il est praticable plus tôt dans la saison. Quoi qu'il en soit j'attends toujours les mois d'été, ou la fin de saison pour le pêcher et c'est vraiment un délice.

Il n'y a jamais de souci d'étiage, les eaux cascades, les eaux sont froides et les truites bien vivantes et il n'est pas interdit de le pêcher même en pleine après-midi.

D'ailleurs en ce samedi 8 septembre la veste et le tour du coup, n'étaient pas de trop, la nature était fraîche, comme l'ai toujours l'eau de cet endroit et avec son épais manteaux composé d'arbres et de buis je n'ai vu le soleil qu'au alentour de onze heures.

Une climatisation gratuite et je n'ai finalement pu me réchauffer réellement qu'en regagnant en plein soleil ma voiture. Même en pleine canicule on a pas chaud sur les berges de ces ruisseaux ombragés.

Je voulais finir ma saison de pêche pour les ruisseaux, dans ces lieux magiques, j'avais aussi cette canne Altima ( téléréglable) à tester ce fût chose faite et ce ne fut que bonheur (rapport du test sur le blog dans la semaine).

Et pourtant ce n'était pas gagné, j'étais fin prêt à la pointe du jour ou presque, je remontais le chemin, ne voulant pas attaquer tout de suite, pour pêcher un peu plus en amont. Et après quelques pas, ma surprise fût grande de découvrir une voiture garée (une des rares voitures que j'ai vue depuis que je viens pêcher cet endroit). Je tentais le tout pour le tout, je voulais savoir s'il y avait un confrère pêcheur devant moi, après quelques minutes de marche et un bon secteur sans pêche (laissant à cet imaginaire confrère de quoi pêchais), je tentais le coup et le premier coût fût le bon car j'avais au bout de ma ligne ma première truite.

Bon cette dernière d'un coup de queue m'a dit " en 2019 ami pêcheur", la canne Altima était dépucelés, je pouvais pêcher tranquillement.

J'ai connu alors des fortunes diverses, avec des poissons loupés, des poissons petits à moyens et surtout deux magnifiques spécimens (environ 30 cm) ce qui est quand même bien en taille pour un ruisseau de ce type. Il faut dire aussi, que ce dernier est quand même propice, il y a une foule de caches, des gros blocs, des cascades, des gourds et surtout des fonds propices à la vie, à la reproduction et aux grossissements des truites, même si en plein été l'eau ne doit être qu'au alentour de 10 degrés. Puis il faut aussi dire qu'il faut prendre le temps d'aller les chercher ces truites, même si le ruisseau ne fait pas gorge, il en reste des plus sauvage.

Quand je vous dis que septembre est propice aux belles pêches et qu'il est dommage de ne pas pêcher jusqu'au bout de la saison.

Bon je n'ai pas non plus pris cinquante truites dans ma matinée, mais j'ai eu de quoi me faire plaisir et là est l'essentiel.

J'aurais aimé continuer encore, même si je sais qu'à un moment donné, on y trouve plus de poisson, qu'importe j'avais quand même du mal à quitter cet endroit.

Un goût de nostalgie m'envahissait lorsque je quittais ce lieu, les souvenirs des pêches en ruisseau de 2018 venaient dans ma mémoire, comme si ce dernier acte regroupait toute ma saison de pêche en ruisseau.

Pour une fin je ne pouvais mieux choisir l'endroit, un endroit magique, un ruisseau sublime, où il fait bon venir y pêcher.

Je quittais les montagnes du Diois, derrière moi s'étendait l'immensité des montagnes du sud Vercors, là où j'écris depuis maintenant quelques années, les pages que vous pouvez retrouver à longueur de semaine sur ce blog et qui font l'histoire d'un simple pêcheur amoureux des ruisseaux, des eaux limpides, des endroits sauvages et des truites à la robe pure.

 

 

 

 

Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!
Un au revoir au Diois !!!

Canne : Garbolino altima téléréglable 4,70m

Moulinet: vivarelli, semi-automatique

Fil: suffix ultra knot jaune/orange en 14 centièmes

Plombée: 1n4, 2n5 , plomb de touche 1n6

Hameçon: fin de fer droit numéro 12

Appât: petit vers de terreau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gilou26 12/09/2018 17:33

Salut Serge, moi si c'est mon préféré,mon number one,car d'une part il est ,pas forcément visible de la route,il faut passer en première voir deuxième en voiture au milieu de ce hameau de maisons tant la petite route est étroite,et alors après on rentre carrément dans un paradis perdu sauvage à souhait à l’intérieur du ruisseau tant la végétation le cache et tant il est dur à pêcher sur sa première partie. Je l'ai connu bien avant que la centrale du bas se fasse et c'est vrai qu'il avait une allure de torrent et cela même en mai parfois,allez là-vas dessous en écartant les buis était presque du suicide avec toute cette écume,mais qu'est-ce qu'il est beau rugissant ainsi.Les poissons même si il reste quelques traces d'un certains alevinage du passé,la souche est bien là et ces truites sont à la hauteur de cet endroit c'est à dire magnifique.Merci Serge pour ces quelques lignes,car il y a peu de chance que j'y retourne avant la fermeture et peut être même ,que elle aussi il y a peu de chance que je la fasse.
Bonne journée pour la Fermeture Samedi ou dimanche Serge

truitepassion.over-blog.com 19/09/2018 21:20

Tous ces ruisseaux maintenant font parties du passé, on va les retrouver en mars 2019 et on y trouvera encore de l'eau et des truites magiques. Merci pour ton commentaire mon ami et fini bien la saison.
@+

Lamy 11/09/2018 23:06

MERCÎ de ces si bons et derniers instants .....on va pouvoir les garder en mémoire pour l'hiver toujours trop long pour nous .....amicalement .rene de Lyon .