Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fermeture 1er catégorie, 20 septembre 2020

Pages

Catégories

Publié par truitepassion.over-blog.com

 Samedi dernier à la pêche !!

Je ne sais pas vous amis pêcheurs, mais personnellement, durant la semaine, je pense à ma destination pêche du Week-end. On se dit alors " cette année, je ne suis pas allé donner quelques coups de ligne sur cette belle rivière c'est sans doute le bon moment pour aller lui rendre une petite visite".

Puis arrive ce fameux matin, où le réveil sonne en retard, où on est bien dans le lit et finalement on oublie notre destination pour une autre plus proche. Je ne sais pas vous, mais moi j'ai de plus en plus de mal à me lever à quatre heures de matin pour partir à la pêche, pourtant j'aime beaucoup ces pêches matinales, j'aime beaucoup voir la nature s'éveiller, voir le jour se lever sur l'onde.

Et j'aime prendre sa première truite alors que le jour et la nuit se sépare lentement comme deux amants après une nuit d'ivresse.

Bref, me voici donc devant mon café du matin à cogiter dans un coin de ma tête sur quel rive je vais donc aller poser " mes guêtres". 

Même dans la voiture roulant sur les routes Drômoise, je ne sais toujours pas où je vais encore atterrir, puis au détour d'un virage, je prend cette route qui tourne, je ne sais pourquoi !!!! Cette route qui m' emmène vers ce pont qui coupe la rivière, vous savez celle qui est proche du village.

Car il y a souvent un cours d'eau non loin d'un clocher et non loin de se clocher il y a souvent un pont, ce fameux pont qui à chaque fois nous donne l'envie de regarder par-dessus les eaux limpides qui coulent aux pieds des arches.

J'arrive alors à ce secteur inconnu, celui que j'avais repéré il n'y a pas si longtemps repérer, ce secteur qui en quelque sorte m'attirait. Je voulais le visiter savoir si je pouvais sur cette rivière large et rectiligne toucher quelques poissons.

Au bout de deux heures de pêche et de nombreux coups de ligne, je n'avais toujours pas trouvé de quoi me rassasier et pourtant croyez-moi j'ai largement insisté mais rien n'y a pu faire, je ne dois pas convenir aux rivières larges, pourtant je suis sur est certain qu'il doit bien y avoir quelques truites dans ces grands lisses, dans ces beaux profonds.

Après avoir regagné mon véhicule, passé le village, je me suis retrouvé " chez moi", d'ailleurs il devrait y avoir un panneau, dans ces vallées du Diois, un panneau portant l'inscription : " Bienvenue au Pays de Serge le pêcheur de truite" (je plaisante bien entendu).

Donc me voici chez moi, j'avais alors mille endroits où aller, mais je ne voulais pas me prendre la tête, je suis allé au plus simple, pour le restant de la matinée, l'essentiel étant pour moi de faire quelques poissons.

Je ne vous dis pas que cela fut l'apothéose, ni que cela fut compliqué, je vais vous dire que les truites étaient mordeuses, d'ici et delà. C'était assez paradoxale, j'arrivais à faire un où deux, voir trois poissons de suite, puis, je restais une bonne demi-heure, voir plus sans la moindre touche, allez donc savoir pourquoi.

Même si j'étais " chez moi" et que je connaissais chaque coin des rivières et chaque prénom des demoiselles des eaux, il y a parfois des inconnues qui font que .......

La lune, des eaux froides, l'été qui est là, je ne sais pas, la pêche n'est toujours pas science exact.

Cinq où six poissons viendront illuminer ma matinée, viendront donner un peu de ce plaisir simple que nous cherchons tous au bord de l'eau. Je ferai sans doute mieux la prochaine fois et puis le but de cette matinée de samedi n'était pas de faire un carton côté truite, mais de gouter encore et encore au plaisir simple de se retrouver au bord de l'eau à pêcher.

A très vite

 

1 er secteur
1 er secteur

1 er secteur

Le second secteurLe second secteur
Le second secteurLe second secteur

Le second secteur

Les truites
Les truitesLes truites
Les truitesLes truitesLes truites

Les truites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article