Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par truitepassion.over-blog.com

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)
Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5) Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Dans cette cinquième partie des indispensables du pêcheur au toc, je vais aborder le dernier sujet qui est quand même primordial à la pêche : la ligne . Comme pour le moulinet , la canne , la ligne est une chose indispensable pour la pêche , elle est le fil conducteur avec le poisson , la canne est le prolongement de la main du pêcheur , le fil est le conducteur , le lien avec le poisson . La ligne est composée de différents éléments comme le corps de ligne , le guide-fil, l'émerillon, le bas de ligne, les plombs et enfin l'hameçon . Aujourd'hui avec les nouvelles technologies , nous pouvons prétendre pêcher avec des fils de plus en plus fins, avec des résistances de plus en plus grandes . Il est loin le temps de nos pères où l'on prétendait pêcher avec un 20 centièmes et un hameçon de trois , les truites sont devenues de plus en plus méfiantes au fil du temps ce qui explique sans doute que nous pêchions avec des lignes de plus en plus fines . Sans tomber non plus dans l'excès , nous pouvons prétendre pêcher avec un corps de ligne en 14 centièmes et un bas de ligne en 12 centièmes , voir un 10 centièmes , l'hameçon pouvant descendre à un numéro 8 pour le verre de terre , un numéro 10 pour la teigne et un numéro 14 pour la mouche naturel . Bien entendu comme pour le moulinet et comme pour la canne , pour la ligne chacun à sa façon de voir les choses , certains vont pêcher en direct , d'autre ne vont pas mettre de guide-fil , d'autre d'émerillon et certains ne vont pêcher qu'avec deux plombs qu'en d'autres pêcherons avec cinq , je ne vais pas non plus épiloguer sur les hameçons . Il y a beaucoup de paramètres comme vous pouvez le constater et bien des fabricants propose un large panel de produits pour construire une ligne en laquelle on croit et qui nous ferra prendre du poisson si ce n'est pas le cas , il va falloir alors se creuser "le ciboulot" et savoir ce qui ne vas pas sur la ligne c'est ce qui fait parfois le charme de la pêche , même si cela nous donne des cheveux blancs ou des nuits blanches !!!!! Je ne vais pas vous donnez mes secrets je n'en ai point , je ne suis pas meilleur pêcheur qu'un autre, mais je vais ici vous énumérer cette ligne qui m'accompagne depuis 20 ans et qui a connue quelques modifications pendant ces années selon mes lieux de pêche , la vision de ma ligne qui a changé avec mon âge et l'évolution des produits , faut pas mourir idiot et rester planté sur ces convictions !!!!!!

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Ma ligne type

Le corps de ligne :

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)
Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5) Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

J'ai sans doute à mes débuts de pêcheur , pratiquer avec un corps de ligne neutre , un corps de ligne sans doute pouvant sortir un brochet ou un sandre , mais très vite après des heures de lectures assidues et les nombreux visionnages de vidéos dédier à la technique de la pêche au Toc , j'ai très vite adopté un corps de ligne en 14 centièmes et un crin fluo . A l'époque il n'y avait que le jaune fluo , donc je n'avais pas le choix , il n'y avait pas non plus grand choix sur les marques de fils , Water queen , Tortue , Sensas . Aujourd'hui la gamme de fabricants est plus vaste , certains fabricants de cannes , de moulinets se sont mis à produire du fils de qualités et cela en diverses colories . On peut donc trouver aujourd'hui , du rose , du bleu , du vert , du blanc , du deux et quatre couleurs, Pezon & Michel , Sempè , Delacoste , Skaw, et d'autres sont venue faire de l'ombre à ceux déjà en place , pour notre plus grand plaisir de pêcheur , mais attention , s'il y multitude , les prix de la bobine se sont souvent aussi multiplier . Pour ma part et cela depuis quelques années j'essaye chaque année différents modèles en différente couleur , le blanc et le vert ont aujourd'hui ma préférence comme le quatre couleurs commercialisé par Sempé mais il reste cher . J'aime bien le fil de la gamme Delacoste , dommage qu'il soit pauvre en colories , l'optix de Powerline est très bien ainsi que le color line de chez Pezon (oui je sais encore eux, mais que voulez vous il faut bien reconnaître qu'ils ont de bon produits) , sans oublier le fil Sempé . Pour 2015 je vais encore faire confiance au color line et je vais innové avec le fil de la gamme Skaw , je vais comme l'an passé opté pour du blanc, du vert et du rouge côté colories. Pour la contenance de la bobine je prends le plus souvent du 100 m , je ne vais pas au-delà de 150m , la bobine me sert pour remplir deux moulinets , donc 50m sur chaque bobine ce qui est largement suffisant pour pêcher une saison entière sur les petits et moyens cours d'eau . Ce fil je le change à chaque commencement de saison , à la fin de la précédente j'enlève l'ancien , puis je nettoie le moulinet . Pour que le moulinet soit correctement rempli avec les 50m de fil je mets auparavant de la laine , du backing , du fil de plus fort diamètre selon ce que je possède sous la main .

Le rigoletto , indicateur de touche , guide-fil

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)
Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Je n'en est pas utilisé pendant des années , le trouvant inutile , lui trouvant plus de défauts que de qualité . Avec mon âge avançant et les problèmes de vue qui vont avec , pour une meilleure visibilité du fil ( même avec un fil fluo) et surtout pour voir d'indescriptible touche , aujourd'hui il mets devenu indispensable . Il faut bien dire qu'aujourd'hui même si l'on parle encore de pêche au Toc , il est de plus en plus rare que l'on ressente cette vibration dans la main qui tient la ligne , l'indicateur de touche permet le ferrage au moindre tressaillement , la truite étant souvent pendue au bout . Voilà pourquoi il est devenu un outil indispensable sur des poissons de plus en plus délicats et parfois méfiants devant nos appâts , sans passé serrait se passé de nombreux poissons . Vous pourrez trouver de nombreux modèles , ronds , ovales et vous pourrez employer de la pâte ou de la laine synthétique, personnellement j'utilise les petits modèles de chez Pafex et Water Queen ( numéro 4 )

L'émerillon

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Il fait partie intégrante de ma boite de pêcheur , mais je l'utilise très peu , on peut le trouver en rolling ou en baril , il faut bien entendu le prendre dans les plus petits numéros . Pourquoi je ne l'utilise pas, car pour moi il est plus une gène en petit et moyen cours d'eau , là ou la végétation est dense , là ou il faut parfois pêcher avec 20 centimètres de lignes , l'émerillon ne passe pas le plus souvent dans l'anneau du scion et devient très gênant . Je lui préfère le noeud boucle dans boucle , le noeud baril , simple et rapide à faire . Je garde l'utilisation de l'émerillon pour les endroits plus dégagés, des rivières plus importantes et encore j'ai pris l'habitude de pêcher sans et pour moi il n'est pas primordial sur ma ligne .

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Le nœud baril

Le bas de ligne

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5) Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Il est en 12 centièmes depuis aussi longtemps que je pêche avec du 14 centièmes , en fait il faut toujours gardé à l'esprit d'avoir deux centièmes d'écarts voir plus ( 4) entre le corps de ligne et le bas de ligne . Pour des pêches de plein été , plus fine je descends parfois jusqu'au 10 centièmes, mais pas plus même si je n'ais pas à combattre des monstres dans les lieux que je pêche , je ne préfère pas descendre en dessous du 10 centièmes . Mon bas de ligne et généralement long d'une vingtaine de cm pas plus encore une fois pour un côté pratique surtout en petit cours d'eau . Je ne pêche jamais avec des bas de lignes de 40 cm voir plus comme certains de mes confrères le font , il faut que le guide-fil effleure la surface de l'eau , les cours d'eau de la Drôme même s'ils comportent parfois de jolies gourds , sont assez rectiligne , donc pêcher avec un grand bas de ligne serrait une cassure pour la ligne et le guide-fil à 50 cm de la surface de l'eau cela ne sert plus à grand chose .Je vous conseille de prendre des bobines de 25 m cela est amplement suffisant pour palier à plusieurs saisons , résistance à l'abrasion , élasticité du fil cela m'importe peu. Certes le bas de ligne est important, mais je n'attache pas une importance primordiale dans le choix de mon fil pour faire mes bas de lignes . J'ai certaines bobines de fils qui me suivent depuis des années dans les poches de mon gilet et je n'ai aucun souci avec . Si j'avais une marque que je pourrais vous conseiller plus qu'une autre c'est Stroft , bobine de fil que j'utilisais pour monter mes bas de ligne à l'époque où j'étais apprenti moucheur .

La plombée

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Voilà le sujet qui divise le monde des pêcheurs au toc , chacun à sa plombée , chacun à son style , il y en a qui pêche avec des plombs du même numéro , il y en a qui ne jure que par la plombé dégressive , il y en a qui pêche fin d'autre plus lourd et même certain vont pêcher avec des plombés progressive ( si si cela existe ) . Comme m'a dit un jour mon ami Alphonse Arias lors d'une partie de pêche quand je lui est posé la question de la plombé , il m'a répondu ce que lui avait dit un jour Lucien Laripa , il n'y a pas de bonne plombé , il n'y a que de bons pêcheurs . Vous pouvez en déduire que si votre plombé vous fait prendre du poisson elle est forcement la bonne , il faudra juste parfois l'adapté aux saisons et aux circonstances de pêche . Pour ma part ma plombé et toujours dégressive, elle est composé de plomb allant du numéro 3 au numéro 6 , suivant la température de l'eau, ça force, le profil du cours d'eau et l'appât elle peut varier , il m'arrive aussi parfois de rapprocher un plomb de la hampe de l'hameçon . En général je laisse toujours environ 10 cm entre l'hameçon et le premier plomb , il m'arrive aussi de pêcher qu'avec deux sortes de numéro (exemple deux numéros 3 et trois numéros 4 ) mais toujours en dégressif . Pour les plombs je banni les boites composées de plusieurs numéros ,je me fous royalement qu'ils soient peints ou non , j'utilise depuis des années les boites distributrices par numéro de chez Pafex (plomb trophée) . Vous pourrez trouver chez Delacoste les mêmes boites par numéro , je pense et à ma connaissance se sont les deux seuls à fournir ce genre de produits , je ne parle pas des recharges que l'on peut trouver chez Sempé , Pezon & Michel et Water Queen .

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

Montage d'un hameçon

L'hameçon

Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)
Les indispensables du pêcheur au toc (partie 5)

J'ai très longtemps par le passé utilisé des hameçons fins de fer renversés , bleus ou noirs jusqu'au jour il y a de cela trois ans j'ai du loupé au moins 20 poissons . Ce jour-là je me suis dans un premier temps renseigné auprès d'amis pêcheurs qui m'ont conseillés de changer d'hameçons , depuis je suis passé à l'hameçon fin de fer droit et je ne le regrette pas . Aujourd'hui je ne pêche plus qu'avec ce style d'hameçons parfois même avec des hameçons pour la pêche au coup , j'ai laissé aussi depuis longtemps les plus gros numéros , je pêche principalement avec des hameçons numéro 8 jusqu'au numéro 14 . J'ai bien entendu des hameçons adaptés à l'appât ( hampe plus longue pour le vers , plus courte pour la teigne par exemple ) mais finalement j'attache beaucoup plus d'importance à la forme et à la courbure de la hampe de l'hameçon qu'au reste . Je pêche le plus souvent avec le même modèle en plusieurs numéros , j'ai une petite préférence pour les hameçons eaux vives de chez Pezon , j'aime bien les modèles de chez Delacoste et de Sempé , ainsi que ceux de la gamme Gamakastu . Je ne pêche pas avec des hameçons sans ardillons, mais je regarde que celui -ci soit vraiment micro , en général mes poissons sont pris sur la lèvre et si par malheur l'hameçon est trop profondément planté , ce qui ne devrait pas être , je coupe directement le fil sans plus chercher . Une dernière chose mes hameçons sont bien entendu non montés , je les monte moi-même , le plus souvent au bord de l'eau , je fabrique très peu de bas de ligne montés par avance . Les hameçons montés sont pour les débutants , ils sont en général montés avec du fil parfois trop gros par rapport au numéro de l'hameçon , une fois que l'on a pris le tour de main pour monter ces propres hameçons sur son bas de ligne c'est une chose qui ne prends pas que quelques secondes et puis on peut pêcher avec l'hameçon que l'on veut .

Ainsi ce termine cette cinquième partie consacrée à la ligne , cette série d'articles consacrés à tout ce que l'on doit avoir pour prétendre pêche au Toc se termine petit à petit j'espère ne rien avoir oublié , j'espère avoir était le plus clair et explicite . Cette série d'articles n'a qu'un seul but celui de pouvoir vous aider , d'essayer de vous rendre la chose plus aisée ,plus facile au bord de l'eau en action de pêche . Gardé bien à l'esprit qu'une fois au bord de l'eau vous êtes là pour pêcher , pour attraper un maximum de poisson et pas pour passer votre temps à fouiller dans les poches de votre gilet à chercher , l'objet qui vous manque ou je ne sais quoi et perdre ce temps si précieux, dit vous bien que les truites n'attendent pas , il est souvent trop tard une fois l'heure du "repas " passée . Le prochain article et dernier de la série sera l'objet d'une conclusion , à très vite donc ........

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :